L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Demandez aux citoyens ce qu'ils veulent!
14/8/2019
0 commentaire (s)

La fierté des gens d’ici !
12/7/2019
0 commentaire (s)

Le bon sens va-t-il prévaloir ?
28/6/2019
0 commentaire (s)

Le bon sens va-t-il prévaloir?
27/6/2019
0 commentaire (s)


  ACTUALITÉ POLICIÈRE

Archives      

Envoyer votre commentaire


Photo: Courtoisie Véronique Boulianne
Incendie rue Choquette
Claudia Collard  ( 23/10/2012 )

Les pompiers du Service des incendies de Lac-Mégantic ont été dépêchés au 3615 rue Choquette, le feu ayant pris naissance dans un des quatre appartements de l’immeuble. L’appel, logé aux environs de 6h00 le matin du 23 octobre, a déclenché l’alerte générale, la construction datant de 1927 présentant un risque élevé de propagation. Des arrestations policières ont été effectuées à la suite de l’intervention mais la cause de l’incendie demeure inconnue.

Réveillée par son détecteur de fumée, l’occupante d’un logement situé au rez-de-chaussée a rapidement constaté la présence de flammes dans une autre chambre de son appartement. «Heureusement, cette femme a eu le bon réflexe, soit celui de fermer la porte de la pièce enflammée», rapporte le directeur du Service des incendies de Lac-Mégantic, Denis Lauzon, précisant qu’elle a aussitôt contacté le 911.

M. Lauzon communique que 23 des 40 pompiers que compte de la brigade de Lac-Mégantic ont pu se rendre sur les lieux du sinistre. La brigade de Nantes a également été appelée en renfort, occasionnant le déplacement de neuf pompiers supplémentaires. Une mesure préventive, compte tenu l’âge du bâtiment. «Comme il s’agit d’une construction à claire-voie, le feu se propage beaucoup plus rapidement à travers les murs», explique-t-il.

L’intervention des pompiers a d’abord consisté en l’évacuation des lieux au moyen d’une échelle, quatre des huit occupants se trouvant encore confinés sur leur balcon respectif, la cage d’escalier intérieure étant complètement envahie par la fumée. On a ensuite pu procéder à l’extinction complète des flammes, qui ont totalement détruit l’appartement sinistré. Des plants de marijuana ont été trouvés sur les lieux, conduisant à l’arrestation par la Sûreté du Québec des deux locataires du logement, un couple dans la quarantaine. La cause de l’incendie n’est pas encore déterminée. Chose certaine, le feu n’a pas été provoqué par une opération de transformation de cannabis, assure Aurélie Guindon, agente d’information pour la SQ du district de l’Estrie.

Le retour à la caserne s’est effectué aux environs de 8h00 pour la majorité de la brigade.



Cabane à sucre incendiée  ( 14/4/2015 )
Accident sur la route 108  ( 20/6/2013 )
Incendie rue Choquette  ( 23/10/2012 )
Accident rue Laval  ( 11/6/2012 )
Excès de vitesse  ( 11/5/2012 )
Culture et trafic de stup   ( 10/5/2012 )
Bac en feu!  ( 27/4/2012 )
Actualités policières  ( 25/4/2012 )

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :





 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage