L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections provinciales 2012
>  Archives
Caserne: un pensez-y bien!
22/6/2017
0 commentaire (s)

Vous nous laissez tomber?
22/6/2017
0 commentaire (s)

Mémoire remis au BAPE
15/6/2017
0 commentaire (s)

Au sujet du Relais pour la vie
8/6/2017
0 commentaire (s)

Un gros merci!
8/6/2017
0 commentaire (s)


Archives      


Les maires de Frontenac et Nantes, Jean-Denis Cloutier et Jacques Breton, souhaitent participer aux rencontres du comité en lien avec la voie de contournement ferroviaire sur lequel la Ville de Lac-Mégantic et plusieurs autres acteurs concernés siègent.
Voie de contournement ferroviaire: la Ville pressée de collaborer
Rémi Tremblay  ( 13/4/2017 )

Les maires de la MRC du Granit font front commun pour presser la Ville de Lac-Mégantic de discuter plus ouvertement avec ses voisines, Frontenac et Nantes, du tracé de la voie de contournement ferroviaire. La rencontre récente entre le maire Jean-Guy Cloutier et ses deux collègues, Jean-Denis Cloutier et Jacques Breton, n’a pas semblé satisfaire ces derniers.

«La rencontre a plutôt porté sur la présentation du tracé final de la voie de contournement ferroviaire, et ce, sans avoir eu au préalable des discussions avec les municipalités concernées par le tracé», souligne une résolution adoptée par la table des maires, le 15 mars, alors que le maire Jean-Guy Cloutier s’était déjà retiré des délibérations.

Quinze maires de la MRC demandent à la Ville de collaborer, puisque le tracé projeté aura «plusieurs répercussions pour les citoyens des municipalités de Nantes et Frontenac, dont, entre autres, passer en périphérie d’un développement résidentiel», souligne la résolution.

Les maires insistent : «Les municipalités de Frontenac et Nantes doivent non seulement être incluses lors des rencontres portant sur le dossier de la voie de contournement, mais elles doivent aussi pouvoir émettre leurs commentaires et faire partie prenante des décisions.»

Jacques Breton et Jean-Denis Cloutier souhaitent, eux aussi, participer ensemble aux rencontres du comité en lien avec la voie de contournement ferroviaire sur lequel la Ville de Lac-Mégantic et plusieurs autres acteurs concernés siègent.

La demande de collaboration, dont copie conforme a été envoyée à Fortress Group, Central Maine & Quebec, au ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, ainsi qu’aux députés Ghislain Bolduc et Luc Berthold, envoie un message clair à la Ville : que des pourparlers doivent avoir lieu avec Frontenac et Nantes avant qu’une décision soit prise quant au tracé final de la voie de contournement ferroviaire. La préfet Marielle Fecteau a été mandatée à titre de facilitatrice et participante, pour s’assurer que des rencontres et des discussions aient bien lieu avant qu’un tracé final soit déterminé.

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage