L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections provinciales 2012
>  Archives
La Coalition félicite les trois maires
25/5/2017
0 commentaire (s)

À ceux qui ne vont plus à l'église
25/5/2017
0 commentaire (s)

Vision, vision…
18/5/2017
0 commentaire (s)


Archives      


Anne-Frédéric et Laurence Ouellet, survivantes d’honneur de l’édition 2017 du Relais pour la vie de Lac-Mégantic.
Un relais… pour un monde sans cancer
Claudia Collard  ( 28/4/2017 )

La 13e édition du Relais pour la vie de Lac-Mégantic revêtira un caractère tout particulier. Cette année, les jumelles Anne-Frédéric et Laurence Ouellet ont accepté d’être survivantes d’honneur. À cette première s’ajoute une autre nouveauté avec la création du Club des ambassadeurs, composé de sept membres issus de divers milieux qui ont choisi de s’unir pour mettre de l’avant cet événement où solidarité et lutte contre le cancer figurent au premier plan.

Le départ pour cette nuit pleine de vie sera donné à 19h le 26 mai sur le site de l’OTJ avec le Tour des survivants, prémisse à 12 heures de marche nocturne. L’objectif : récolter 80 000$ grâce à la formation de 35 équipes. Jusqu’à maintenant, une vingtaine d’entre elles ont confirmé leur participation.

Afin d’optimiser le succès de ce 13e Relais, le comité organisateur a recruté des «ambassadeurs», qui ont accepté d’appuyer publiquement la cause en versant une contribution individuelle mais aussi en s’engageant à faire la promotion de l’événement dans leurs réseaux respectifs. En plus de son porte-parole Stéphane Lavallée, ce Club compte dans ses rangs l’ex-mairesse de Lac-Mégantic Colette Roy Laroche, Suzanne Poulin, directrice générale de L’Écho de Frontenac, Jean-Marc Gagnon, ancien président chez Attraction, Dominique Lacroix, vice-présidente de A. Lacroix Granit ainsi que les propriétaires de la pharmacie Familiprix de Lac-Mégantic, Bach Heng Ta et Daniel Morissette.

«Il est important que toute la communauté de la MRC fasse front commun contre le cancer, qui fait beaucoup trop de ravages», a transmis M. Lavallée, dont le frère François est décédé du cancer il y a dix ans. «Cette implication est, pour moi et ma famille, une occasion de lui rendre hommage, de le garder vivant.» De son côté, Mme Poulin considère que tous les marcheurs sont aussi des ambassadeurs. «Ces gens-là passent le message, collectent des fonds, et s’impliquent pleinement pour la cause.»

M. Gagnon a pour sa part souligné le travail acharné du comité organisateur. Colette Roy Laroche, dont les deux conjoints ont été emportés par le cancer s’est sentie personnellement interpellée. D’autant plus qu’aujourd’hui, la recherche permet de guérir certains cas de cancer, comme celui qui a frappé son premier mari il y a cinquante ans. Quant à son époux Yvan, décédé en février 2015, le cancer du cerveau dont il était atteint avait peu de chance de guérison. «Je rêve d’un monde sans cancer», transmet-elle, trémolos dans la voix. «Je trouve important de soutenir tous ces gens qui sont en train de se battre contre la maladie, de continuer à amasser des fonds pour la recherche. On voit que d’année en année le taux de survie augmente, que les traitements évoluent», renchérit Mme Lacroix.

Survivantes d’honneur

Par leur touchant témoignage, suivi d’une émouvante prestation musicale, les jumelles Anne-Frédéric et Laurence Ouellet ne pouvaient mieux transmettre l’importance du Relais pour la vie. Le lymphome d’Hodgkin les a frappées toutes les deux. Laurence est en rémission depuis septembre 2014. Quant à Anne-Frédéric, diagnostiquée en mai 2016, a connu une rémission en septembre de cette même année au terme de traitement de chimio… puis une récidive. «Je suis présentement en thérapie pour le lymphome d’hochking, stade 4. La première fois c’était situé dans ma mes os et dans mes poumons. Maintenant, les ganglions sont dans ma hanche gauche et dans mon corps au complet. Je suis en attente d’une autogreffe de moelle osseuse qui va peut-être être faite cet été.» Comme si ce n’était pas assez, leur mère est décédée en avril 2016 et leur grand-mère, aujourd’hui en phase terminale, a été diagnostiquée d’un cancer des poumons quatre mois plus tard.

Depuis son existence, le Relais pour la vie de Lac-Mégantic a permis d’amasser plus de 1,3 M$. L’argent recueilli permet à la Société canadienne du cancer de déployer des efforts de prévention, financer davantage les projets de recherche et apporter du soutien aux gens touchés par cette maladie.

Les personnes intéressées à constituer une équipe de marcheurs peuvent se rendre à La Boite Verte pour récupérer une trousse d’équipe, ou encore s’inscrire en ligne à relaispourlavie.ca.


   

 

 

| Plus
Commenter cet article     1 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :

Vos commentaires
Suzanne Poulin (2017-04-28 à 11:09)
Sans filet, Anne-Frédéric et Laurence Ouellet ont livré une pièce qu’elles ont apprise la veille, lors de la conférence de presse du Relais pour la vie de Lac-Mégantic, organisée mardi dernier. Les jumelles de 16 ans ont toutes deux reçues le diagnostic du lymphome d’Hodgkin. Laurence est en rémission tandis qu'Anne-Frédéric est actuellement en traitement pour une récidive.



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage