L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
20 septembre
Bingo
21 septembre
Les Cowboys fringants
28 septembre
Claud Michaud
18 octobre
Bingo
15 novembre
Bingo
La bourse ou la vie?
20/9/2018
0 commentaire (s)

Besoin de créateurs d’emploi
7/9/2018
0 commentaire (s)

Enlever le mal à la racine!
6/9/2018
0 commentaire (s)

Croissance: solution ou problème?
4/9/2018
0 commentaire (s)

Deux oublis réparables
30/8/2018
1 commentaire (s)


Archives      


Le ministre Gaétan Barrette en compagnie du Dr Bernard Gélinas, du Conseil des médecins, dentistes et professionnels, et Dre Nadia Bolduc, responsable des soins au CHSLD de Lac-Mégantic.
Le ministre Barrette annonce la construction d'un nouveau CHSLD
Rémi Tremblay  ( 22/2/2018 )

En visite éclair à Lac-Mégantic, lundi, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, a officiellement donné le feu vert au projet de construction d’un nouveau centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). Le bâtiment autonome à ériger sur le site de l’hôpital disposera de 99 lits et regroupera sous un même toit les 43 lits du CHSLD de la rue Du Foyer et les 40 lits de l’unité de longue durée, présentement logés au 4e étage de l’hôpital. Seize nouvelles places d’hébergement y seront ajoutées.

«Peu de gens réalisent que la majorité des installations du réseau au Québec ont été construites dans les années 50 et 60. Un moment donné, il faut les changer. Le CHSLD ici est vétuste et demande une mise à niveau. J’annonce donc le lancement des travaux pour un CHSLD qui pourra être opérationnel en 2021-2022. Un projet de 45 millions $ archi justifié!», a déclaré le Ministre, en présence de l’état-major du CIUSSS de l’Estrie CHUS et quelques représentants du monde municipal, du corps médical et du personnel.

La lettre d’autorisation maintenant en main, la directrice générale, Patricia Gauthier, a précisé que les 18 prochains mois seraient consacrés au travail technique, dont la préparation des plans et devis, et que le chantier pourrait ensuite commencer.

«Une excellente nouvelle pour les aînés qui, au moment jugé opportun, pourront intégrer les nouvelles installations conçues et construites pour répondre à leurs besoins, d’ajouter la directrice des soins aux personnes âgées, Sylvie Moreau. Ils pourront disposer d’aménagements qui répondent aux normes actuelles en matière de sécurité, de confort et d’environnement, avec des espaces s’apparentant davantage à un milieu de vie. Nous serons ainsi en mesure d’éliminer les chambres multiples et donner accès à des salles de bain mieux adaptées. Le nouveau bâtiment permettra aussi d’implanter de nouvelles pratiques, tel le regroupement des clientèles en fonction de leur profil de besoins.»

À la question de savoir si de nouvelles ressources allaient être affectées pour opérer le futur CHSLD, le ministre Barrette a convenu que la réponse était «oui», mais que le nombre d’infirmières, d’auxiliaires et de préposées supplémentaires allait faire partie de l’évaluation en régie interne. «La réponse au «combien de plus» sera déterminée dans les prochains mois. On est dans un débat, celui des ratios infirmières-patients, ce qui inclut aussi les préposées. Dans les CHSLD, il ne pourra plus y avoir une infirmière de nuit pour 100 personnes, comme un cas qui m’a été rapporté.»

Une nouvelle bien accueillie notamment par un ancien confrère de classe du ministre Barrette, le docteur Bernard Gélinas, qui a partagé une récente conversation avec l’assistante-chef du département de médecine générale, secteur CHSLD Lac-Mégantic, Dre Nadia Bolduc. «Elle m’a dit: amenez-moi en des patients, je vais en prendre encore plus si on nous les installe dans un bel endroit!»

Quant au dossier des stationnements payants sur le terrain du centre hospitalier, l’objectif n’a pas changé, insiste Patricia Gauthier. «Le stationnement payant est prévu pour le printemps. On termine avec Mégantic. J’ai rencontré le Comité des usagers pour rappeler qu’on a quand même pris le soin de le mettre à 50% du prix!»

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage