L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Faire des choses... humainement!
17/5/2018
0 commentaire (s)

Le centre-ville sans la voie ferrée !
17/5/2018
1 commentaire (s)

Anguille sous roche
3/5/2018
1 commentaire (s)

Les Hardings
3/5/2018
0 commentaire (s)

Un peu de lumière dans l'irréparable
12/4/2018
0 commentaire (s)


Archives      


La prochaine salle des Chevaliers de Colomb occupera le terrain au coin du boulevard et de la rue Frontenac.
Les Chevaliers de Colomb donnent le feu vert à la reconstruction
Rémi Tremblay  ( 24/4/2018 )

Quatre ans après la mise à terre de leur bâtiment du boulevard des Vétérans, les Chevaliers de Colomb de Lac-Mégantic ont pris la décision de reconstruire. À leur réunion mensuelle d’avril, ils ont voté majoritairement pour la reconstruction du nouveau bâtiment. «Il était minuit moins une, pour reprendre une expression bien connue, avant que la date butoir nous permettant de récupérer nos dus ne soit expirée», expliquent par voie de communiqué les membres comité de reconstruction.

L’immeuble, encore sur la planche à dessin, comportera deux étages, afin de respecter le zonage du secteur convoité. L’achat du terrain n’a pas encore été signé. Mais les défis demeurent entiers pour les Chevaliers. «Ce nouveau bâtiment qui devrait sortir de terre d’ici quelques semaines au coin du boulevard Stearns et de la rue Frontenac nécessitera des investissements au-delà de nos prévisions!»

La survie des Chevaliers est étroitement liée à ses activités de levée de fonds au moyen des nombreux déjeuners bénéfices, des activités auprès des enfants, supportées par le Père Noël, et plusieurs autres. Se refusant à voir prendre fin toutes ces années d’efforts, au service de la communauté, et d’en garder le souvenir d’avoir renoncé à relever ce défi, une majorité des membres a décidé d’aller de l’avant.

«Afin de combler le manque à gagner pour la construction du nouveau bâtiment, certains membres se sont portés volontaires afin de solliciter tous les membres chevaliers à faire un don en argent. Il est même fort possible qu’à leur tour les Chevaliers aient besoin de la population, que vous soyez des résidents de la ville ou des villages voisins, des utilisateurs de la salle et des services offerts par les Chevaliers, afin de les supporter dans leur projet.»

Une campagne de financement verra le jour. «Non seulement un autre espace vacant au centre-ville sera comblé, c’est beaucoup plus que ça. C’est le noyau familial des Chevaliers, c’est votre salle à diner, c’est votre salon où vous aviez du plaisir à vous retrouver. C’est ça que nous voulons reconstruire, pas du bois et du béton, mais une âme, un foyer!»



   

 

 

| Plus
Commenter cet article     1 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :

Vos commentaires
Mario Pouliot (2018-04-25 à 23:05)
Encore un espace fabuleux pour l'industrie touristique qui sera occupé par un bâtiment qui pourrait être situé n'importe où en dehors du nouveau centre-ville. C'est la répétition d'une incongruité; celle qui a amené le Salon d'Esthétique Visa-Beauté sur l'un des plus beaux espaces touristiques dans le secteur du nouveau centre-ville. À ce jour l'avenir de ce qui sera le nouveau cœur de Lac-Mégantic me donne à penser qu'à moins d'être locataire d'un des nouveaux édifices à logements, occupant une bonne partie de l'espace entourant la nouvelle rue Frontenac, à moins de fréquenter les salons de beauté ou d'être un Chevalier de Colomb ou avoir à fréquenter l'édifice de la MRC ou celui des services du gouvernement canadien, ce secteur ne sera, pour la vaste majorité des méganticois, qu'une voie de passage entre les deux secteurs commerciaux de la ville, le nord et le sud. Le centre-ville de Lac-Mégantic va probablement devenir le centre-ville le moins fréquenté par la population locale. Est-ce qu'il y aura bientôt un commerce, un restaurant ou un bar qui sera construit dans ce secteur pour attirer les touristes mais aussi le gens de la ville et des environs? De la façon anarchique dont le secteur se développe les éventuelles terrasses de restaurants ou de bars n'auront pas d'autres choix que de s'installer en bordure de la rue Frontenac, à une enjambée de la rue bruyante et du trafic qui ne donnera pas le goût d'y retourner. C'est fou mais moi je pensais que l'espace entre notre beau lac et la rue Frontenac serait réservé à des entreprises à vocation touristique et à l'ensemble des méganticois et non à des bâtiments réservés à des clientèles restreintes. De plus ces nouveaux bâtiments vont plutôt mettre une distance supplémentaire entre les citoyens et leur si beau lac.



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage