L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
20 septembre
Bingo
21 septembre
Les Cowboys fringants
28 septembre
Claud Michaud
18 octobre
Bingo
15 novembre
Bingo
Besoin de créateurs d’emploi
7/9/2018
0 commentaire (s)

Enlever le mal à la racine!
6/9/2018
0 commentaire (s)

Croissance: solution ou problème?
4/9/2018
0 commentaire (s)

Deux oublis réparables
30/8/2018
1 commentaire (s)

Voie de contournement: que nous cache-t-on ?
30/8/2018
0 commentaire (s)


Archives      


Message clair!
  ( 21/6/2018 )

Le propriétaire de ce bâtiment situé sur le chemin d’accès au Walmart, Maurice Arguin, a exprimé en grosses lettres son mécontentement suite aux procédures d’expropriation dont il fait l’objet. Sur la façade avant donnant sur la rue Laval, bien en évidence, ces deux mots sans équivoque «Expropriation abusive!» Sur un autre mur, plus discret: «Vivre et laisser vivre - Droit de parole mais à quel prix!» L’ancien Abattoir Coquelicot a longtemps servi d’entrepôt avant de se retrouver sur la liste des taxes impayées de la municipalité. (Photo Pierre Lebeau)

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage