L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Une foule de souvenirs
16/11/2018
0 commentaire (s)

Avez-vous signé le Pacte?
15/11/2018
0 commentaire (s)

Youpi! c’est ma semaine
8/11/2018
0 commentaire (s)

Un sombre héritage pour le Canada
26/10/2018
0 commentaire (s)

Lettre ouverte au Premier ministre
25/10/2018
0 commentaire (s)


Archives      


La candidate du Parti québécois, Gloriane Blais, lors de sa présentation, le 24 août, au local électoral, entourée de ses militants.
Faire du Québec un pays, principale motivation de Gloriane Blais
Rémi Tremblay  ( 4/9/2018 )

L’avocate Gloriane Blais tentera pour une quatrième fois en 11 ans de procurer une première victoire du Parti québécois dans la circonscription de Mégantic. «Faire du Québec un pays est ma principale source de motivation pour agir en politique et c’est le plus beau legs à s’offrir et à offrir aux générations futures», a-t-elle lancé devant ses militants, vendredi dernier, en inaugurant le local électoral du PQ, rue Villeneuve, à Lac-Mégantic.

Au terme d’un processus d’investiture qui s’est terminé le 21 août, sa candidature a été confirmée par les membres de l’exécutif de l’Association du Parti québécois dans Mégantic. «Les membres se sont exprimés et ont choisi une personne déterminée, passionnée de défendre les intérêts des électrices et des électeurs de la circonscription, une personne qui, par sa persévérance, attire le respect et la considération», a exprimé la vice-présidente, Madeleine Smith.

Deux autres aspirants candidats, Jacques Gagnon et Serge Cardin, avaient aussi réclamé un bulletin de candidature, mais ils ont choisi de se rallier derrière Gloriane Blais. Jacques Gagnon agit comme son directeur de campagne, alors que Serge Cardin, présent lors de son investiture, reconnaît s’être rangé derrière la candidate. «J’y avais pensé l’an dernier. J’ai eu beaucoup d’échanges avec beaucoup de monde. Mais lorsque j’ai appris que Gloriane Blais se représentait, j’ai dit que c’était la meilleure personne pour mieux «sizer» les problématiques de la région.» L’ex-député bloquiste de Sherbrooke fait appel au vote souverainiste. « L’année 2018 est une opportunité assez agréable. Quand il y a un changement de garde dans le parti au pouvoir, il y a une porte qui s’ouvre un peu plus grande. Les électeurs reprennent leur liberté, alors les chances sont bonnes. Si, depuis 1995, tous les gens souverainistes s’étaient engagés à voter à toutes les élections pour un parti souverainiste, on ne se poserait même plus la question On le serait souverain! Vous êtes souverainiste? Vous rêvez d’un pays? Alors, votez pour un parti souverainiste!», a-t-il lancé.

Gloriane Blais croit que le redécoupage de la circonscription de Mégantic en 2012 va favoriser l’élection du Parti québécois.

À sa première tentative, lors de l’élection du 26 mars 2007, Gloriane Blais avait terminé troisième, avec 26% des voix exprimées. La libérale Johanne Gonthier avait gagné par 210 voix de majorité sur son principal adversaire, Jocelyn Brouillette, sous la bannière de l’ADQ/Équipe Mario Dumont. À sa deuxième tentative, pour l’élection du 8 décembre 2008, elle avait fini deuxième avec 35,1% des voix exprimées, derrière la libérale Johanne Gonthier qui avait obtenu 45,1% des voix. L’ADQ avait glissé au troisième rang, avec à peine 16% des voix. Le 4 septembre 2012, Mme Blais était arrivée deuxième, avec 1099 voix de moins que le libéral Ghislain Bolduc.

«Oui, il est possible pour le PQ de gagner, convient la candidate péquiste. C’est grâce à la sociale démocratie que le Parti québécois a apportée depuis plus de 40 ans que le peuple du Québec s’est élevé aussi rapidement, tous ensemble».

La candidate entend dévoiler les principaux thèmes de sa campagne au fil des conférences de presse hebdomadaires qu’elle compte tenir jusqu’au jour du scrutin.

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage