L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Une foule de souvenirs
16/11/2018
0 commentaire (s)

Avez-vous signé le Pacte?
15/11/2018
0 commentaire (s)

Youpi! c’est ma semaine
8/11/2018
0 commentaire (s)

Un sombre héritage pour le Canada
26/10/2018
0 commentaire (s)

Lettre ouverte au Premier ministre
25/10/2018
0 commentaire (s)


Archives      


Steve Bolo Mboumoua se sauvant avec le ballon. (Photo Anne-Julie Hallée)
Défaite crève-cœur et victoire convaincante
Anne-Julie Hallée  ( 13/9/2018 )

Le weekend dernier, les Béliers de Montignac étaient en action. Les équipes juvéniles et cadettes ont reçu le Collège St-Bernard de Drummondville, tandis que les benjamins ont pris la route vers Québec pour un jamboree de football.

Vendredi après l’école, les juvéniles recevaient les Sénateurs du Collège St-Bernard sur le terrain de la polyvalente. Ce fut un match serré du début à la fin. Au premier quart, Keven Lauzon a réussi une interception alors que les Sénateurs essayaient d’entrer dans la zone payante. La manoeuvre a permis aux Béliers de reprendre le ballon. À 4:44, Patrick Turcotte a réalisé le premier touché des Béliers. Les Sénateurs ont égalisé la marque 6-6 lorsqu’à leur tour, ils ont marqué un touché avec 54 secondes à faire au premier quart.

Au deuxième quart, les Sénateurs ont doublé leur avance en comptant un deuxième touché. Ce n’est qu’au quatrième quart que les Béliers ont mis un peu plus de pression sur les Sénateurs. Deux fois de suite, les Béliers ont réussi à reculer l’offensive des Sénateurs jusqu’à donner deux touchés de sûreté. Avec 2:19 à faire, les Sénateurs menaient par la mince marge de 12-10. Puis à 1:33, Gabriel Rioux a couru dans la zone de but pour marquer un deuxième touché pour les Béliers, qui prenaient l’avance 16-12. La tension était à son maximum pendant la minute suivante, alors que les Sénateurs travaillaient fort pour monter vers la zone payante. Avec deux secondes à faire à la partie, les Sénateurs ont réalisé un touché et un converti de 2 points, leur donnant ainsi la victoire 20-16.

L’entraîneur-chef Patrick Caron n’avait que de bons mots pour son équipe qui était à ses yeux bien préparée et pleine d’énergie. «Offensivement, nous avons très bien débuté le match, mais avons été incapables de garder le bon rythme.» Une défaite crève-cœur, mais selon Coach Caron, les joueurs en ressortiront grandis. «Je suis très fier de mes joueurs», a-t-il conclu.

Festival de points
Les Béliers cadets jouaient leur match samedi matin au terrain de la polyvalente face aux Sénateurs du Collège St-Bernard. Au premier quart, ce sont les Béliers qui ont ouvert la marque. À 6:28, Jean-David Beaudry a couru 40 verges pour marquer un touché. Par contre, à 5:11, les Sénateurs ont répliqué avec une course de 70 verges jusque dans la zone payante. Ils ont ensuite réussi un converti de 2 points. Les Sénateurs ont pris l’avance 8-6.

Au deuxième quart, plusieurs touchés ont été marqués. À 7:31, Steve Bolo Mboumoua des Béliers a fait une course de 45 verges pour compter un touché, puis le converti de 2 points a été réussi. Les Béliers ont repris l’avance 14-8. Moins d’une minute plus tard, les Sénateurs ont marqué un touché et un converti. Au tableau, 15 à 14 en faveur des Sénateurs. Avec 2:25 à faire au deuxième quart, les Sénateurs ont refait un touché et un converti pour mener la marque à 21-14.

Les Béliers n’avaient pas dit leur dernier mot. Alors qu’il restait 10 secondes à faire à la première demie, Steve Bolo Mboumoua a couru jusque dans la zone de but pour compter un autre touché pour les Béliers. La marque avant la deuxième demie était 22-20 en faveur des Sénateurs.

Au troisième quart, l’athlète Mboumoua a couru 60 verges pour réaliser un autre touché pour les Béliers. Le converti de 2 points a été réussi par Félix Lapierre. 28-22 pour les Béliers. Une minute plus tard, les Sénateurs du Collège St-Bernard ont répliqué avec une longue course pour un touché et un converti. Les adversaires ont donc repris l’avance par un point 29-28. À 2 :31, Steve Bolo Mboumoua était encore plein d’énergie et a couru une quinzaine de verges pour marquer un autre touché pour l’équipe méganticoise. Le converti de 2 points a été réussi par Jean-David Beaudry. Les Béliers ont alors repris l’avance 36-29. Avec 1:42, les Sénateurs ont réalisé une longue course de 65 verges pour un touché et un converti de 2 points et ainsi reprendre les devants 37-36. Cette avance fut de courte durée car 18 secondes plus tard, Mboumoua a, une fois de plus, fait une course de 65 verges pour un touché. Les Béliers étaient en avance 42-37.

Au quatrième quart, avec 6 :35, Steve Bolo Mboumoua a réalisé son sixième touché de la rencontre. Ensuite, les Sénateurs ont reculé très profondément dans leur zone et ont dû accorder un touché de sûreté. Finalement, avec 1:29 à faire au match, Félix Lapierre a fait une course de 20 verges pour compter un touché. Marque finale : 56-37 en faveur des Béliers.

L’entraîneur-chef Yannick Thibault était très fier de ses joueurs. Malgré quelques erreurs d’exécution, les jeux ont été bien réussis. «Nous devrons nous ajuster en défensive pour éviter de donner de longs jeux comme samedi», de dire Coach Thibault. Celui-ci a souligné la performance de Steve Bolo Mboumoua qui s’est démarqué à chaque fois qu’il avait le ballon. «Ce fut un bel effort collectif et ils ont mérité cette belle victoire», a-t-il ajouté.

< B>Jamboree de football
Dimanche dernier, les Béliers de Montignac ainsi que deux autres écoles des Cantons-de-l’Est se sont rendus à Québec pour un jamboree de football. Le Collège Clarétain de Victoriaville, la Polyvalente La Poudrière de Drummondville et la Polyvalente Montignac sont les seules écoles à avoir des équipes de niveau benjamin au football avec placages. C’est pour cette raison qu’ils ont dû se joindre avec la région de Québec qui les a reçues à bras ouverts.

Coach Thibault a commenté cette rencontre à Québec : «Il y avait cinq écoles pour notre jamboree de football à Québec. Nous avons joué 30 minutes contre chacune des quatre équipes adverses, sous forme de séries offensives. Nous avons fait une soixantaine de jeux en attaque et autant en défense. Tous les joueurs ont vu de l’action. Nous avons eu le dessus sur chacune des équipes mais de justesse. Nous nous sommes classés premiers pour le prochain tournoi car il y avait aussi cinq autres écoles sur un autre site. Les jeunes se sont amusés et ont effectué de beaux jeux. Nous avons un bel esprit d’équipe de la part de nos 31 joueurs.»

L’équipe juvénile se rendra à l’École Le Ber pour affronter les Rebels samedi à 13h. Pour leur part, les cadets joueront face aux Barons du Séminaire de Sherbrooke sur le terrain de football de l’Université de Sherbrooke, samedi dès 17h.

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage