L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
La sécurité ferroviaire: un cri du coeur
17/10/2019
0 commentaire (s)

Facile comme commentaire!
16/10/2019
1 commentaire (s)

Demandez aux citoyens ce qu'ils veulent!
14/8/2019
0 commentaire (s)

La fierté des gens d’ici !
12/7/2019
0 commentaire (s)

Le bon sens va-t-il prévaloir ?
28/6/2019
0 commentaire (s)


Archives      


Jean Paradis
Jean Paradis se lance indépendant
Rémi Tremblay  ( 30/9/2019 )

Disant avoir reçu l’appui d’un nombre grandissant d’électeurs du comté au cours des dernières semaines, Jean Paradis a officiellement posé son nom sur la liste des candidats à l’élection du 21 octobre, à titre d’indépendant.

«Il est de mon devoir de me présenter de façon indépendante et je compte bien me dévouer aux résidents des MRC des Appalaches, de l’Érable et du Granit», a déclaré le Méganticois d’origine. Jean Paradis défendra un programme électoral qui, a-t-il dit, reflétera les enjeux réels du comté, en ce qui a trait à l’économie et à la jeunesse.

Retraité depuis un peu plus d’un an, M. Paradis a fait carrière dans le domaine de l’informatique, de l’enseignement et des communications. Technicien en télématique à l’Université de Sherbrooke, il a aussi offert ses services à l’externe pendant un peu plus de dix ans.

S’il met derrière lui sa tentative infructueuse de porter les couleurs du Bloc québécois dans la circonscription, une candidature qui, à la dernière minute, n’a pas été retenue par le bureau national du Bloc, Jean Paradis affiche tout de même son militantisme au sein des organisations du Parti québécois et du Bloc depuis près d’une quarantaine d’années. Ainsi, dans sa présentation, il note sa participation, en 1981, à la victoire de Raynald Fréchette dans Sherbrooke et son militantisme derrière Marie Malavoy, en 1994.

Au cours des prochaines semaines, il compte bien effectuer la tournée des municipalités pour y rencontrer les électeurs et présenter son programme. On peut le suivre sur paradis2019.org ou sur sa page Facebook officielle.

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage