L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
21 novembre
Bingo 21 novembre
Ces bâtisseurs du filet social
23/10/2019
0 commentaire (s)

La sécurité ferroviaire: un cri du coeur
17/10/2019
0 commentaire (s)

Facile comme commentaire!
16/10/2019
1 commentaire (s)

Demandez aux citoyens ce qu'ils veulent!
14/8/2019
0 commentaire (s)

La fierté des gens d’ici !
12/7/2019
0 commentaire (s)


Archives      


Le candidat conservateur s’est bien chaussé pour le blitz qui l’attend jusqu’au jour du scrutin.
Le défi de Luc Berthold avant le scrutin
Rémi Tremblay  ( 5/10/2019 )

Si le fait d’aller rencontrer les gens sur le terrain dans une campagne électorale relève plus du passé que du présent, Luc Berthold l’assume pleinement. «Si c’est de la vieille politique, j’adore la vieille politique. Ça te remplit de bonnes idées pour ton prochain mandat.»

Ce face-à-face avec les citoyens lui a donné une telle énergie qu’il a eu l’idée d’un défi sur Facebook, entamé mercredi à Saint-Robert-Bellarmin: 5 jours, 50 municipalités, 500 portes avant le jour du scrutin.

«Je n’ai jamais vécu une campagne électorale comme celle-ci où j’ai si peu croisé mes adversaires. J’étais tout seul, partout !»

Dans un dernier bilan de campagne livré devant les journalistes, au milieu de la semaine, Luc Berthold s’est dit confiant que les Canadiens élisent un gouvernement conservateur majoritaire, le 21 octobre. Son sort, pour un deuxième mandat dans Mégantic-L’Érable, appartient aux électeurs. «Une campagne électorale, ça n’appartient pas aux candidats, mais bien aux citoyens. J’ai été présent dans les 50 municipalités du comté, rencontré des milliers de citoyens et visité un très grand nombre d’entreprises, de commerces et d’organismes.»

Le dernier blitz jusqu’au 21 octobre lui offrira l’occasion de frapper aux portes, d’un bout à l’autre de la circonscription. «Tous les autres candidats n’ont fait que réciter les lignes de partis. Ce qu’on a besoin dans nos régions c’est d’un député qui prend le temps de rencontrer la population, pour bien faire son travail de représentation des dossiers à la Chambre des communes.»

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage