L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Une foule de souvenirs
16/11/2018
0 commentaire (s)

Avez-vous signé le Pacte?
15/11/2018
0 commentaire (s)

Youpi! c’est ma semaine
8/11/2018
0 commentaire (s)

Un sombre héritage pour le Canada
26/10/2018
0 commentaire (s)

Lettre ouverte au Premier ministre
25/10/2018
0 commentaire (s)


  PAROLES AUX LECTEURS

Archives   


Une foule de souvenirs ( 16/11/2018 )

Inévitablement, le départ de monsieur Bernard Landry me fait remonter une foule de souvenirs à la surface. J’en conserve d’excellents, dont cette flamme et cette passion que j’ai partagées avec ce grand homme, pour faire avancer la nation québécoise vers son autonomie.

Il n’a pas hésité à reconnaître mon implication locale, en me permettant d’intégrer son cabinet et faire partie de cette belle famille politique. Merci monsieur Landry de m’avoir permis de côtoyer de près ces grands décideurs qui ont façonné l’histoire du Québec. À titre d’exemple, il y a déjà vingt ans, je me vois assise aux côtés de François Legault, notre nouveau premier ministre, alors que nous débutions tous deux notre carrière en politique active, au sein du même parti! Malgré mes deux défaites électorales dans la circonscription de Mégantic-Compton (à l’époque), je dois dire que j’en ressors gagnante.

C’est grâce à la politique que j’ai connu celui qui est aujourd’hui devenu mon mari, un homme d’affaires qui vouait tout comme moi, une grande admiration pour l’homme exceptionnel qu’était Bernard Landry. En espérant que celui à qui le peuple québécois vient maintenant de confier les rênes, saura perpétuer la mémoire de celui qui a toujours porté profondément en lui l’amour du Québec.

Merci monsieur Landry pour ce legs extraordinaire, qui je l’espère, sera transmis à nos enfants par l’entremise de nos éducateurs.

Pour faire dire vrai à notre devise, je me souviens!

Suzanne Durivage

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :

Une foule de souvenirs  ( 16/11/2018 )
Avez-vous signé le Pacte?  ( 15/11/2018 )
Youpi! c’est ma semaine  ( 8/11/2018 )
Du respect s'il-vous-plaît!  ( 22/10/2018 )
Il est temps d'agir!  ( 9/10/2018 )
Magnola en mémoire  ( 4/10/2018 )






 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage