L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
De la grande visite!
9/8/2018
0 commentaire (s)

Merci monsieur Ghislain Bolduc!
3/8/2018
0 commentaire (s)

Pas d'École Freinet pour Piopolis!
2/8/2018
0 commentaire (s)

Rendez-vous sous le signe de la tendresse
3/7/2018
0 commentaire (s)


  PAROLES AUX LECTEURS

Archives   


Clientèle orpheline ( 14/3/2018 )

On m’a dit: «Plus aucun médecin n’accepte de patients», au lieu de dire «Le comité de sélection ne donne plus aucun patient aux médecins». Méchant système que celui où l’on paie un comité de sélection au lieu de payer des infirmières et des médecins pour prodiguer des soins appropriés. On m’a aussi demandé: «Votre santé s’est-elle détériorée?»

Que diriez-vous si votre garagiste vous demandait: «Votre auto peut-elle rouler? Je ne répare que les autos qui ne roulent plus.» Absurde, puisque les petits problèmes non réglés peuvent se transformer en panne grave.

Il en est ainsi avec notre santé: plusieurs petits problèmes: thyroïde, pression, cholestérol, cancer et autres détectés à temps (avec de bons conseils au patient) peuvent exempter de graves détériorations, cancer en phase 4 et autres qui mènent directement à l’invalidité ou à la mort. Quand le cas est très détérioré; oui la médecine prend le patient en charge. À ce moment-là, les efforts et l’argent sont peut-être dix fois plus importants pour parfois ne garder que la vie, sans qualité de vie et de travail.

On annonce des millions pour les soins à domicile. Grosse farce!... Une infirmière ou un médecin qui voyage 15 à 45 minutes ou plus entre les patients peut aider combien de patients en un jour?... En plus, il ne bénéficie pas des instruments et des installations de l’hôpital. Ils auraient pu en voir 5 à 10 fois plus s’ils avaient été dans une clinique ou à l’urgence plutôt qu’à payer l’essence, les déplacements, etc…
En somme, que revienne le temps où le médecin acceptait celui qui se présente. Ainsi, il avait des cas lourds et des cas légers qu’il pouvait voir aux trois ou cinq ans.

Je ne sais pas si la prime de plus de 200$ est encore donnée aux médecins pour chaque nouveau patient accepté. C’est stupide; on ne se sent pas une personne qui a besoin de soins, mais plutôt de la vulgaire marchandise. Au fond, c’est probablement ces montants de 200$ qui bloquent l’accès à un médecin. Le système limite le nombre de 200$ alloués. Vu les économies nécessaires pour compenser les 2 ou 4 milliards $ alloués aux spécialistes, nous risquons d’être orphelins encore longtemps.

Céline Grenier
Marston

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :

De la grande visite!  ( 9/8/2018 )
Le déséquilibre  ( 21/6/2018 )
Vos taxes au travail?  ( 21/6/2018 )






 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage