L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Vos taxes au travail?
21/6/2018
0 commentaire (s)

Le déséquilibre
21/6/2018
0 commentaire (s)

Cause animale, la situation est alarmante!
7/6/2018
0 commentaire (s)

Il nous faudra payer un jour!
7/6/2018
1 commentaire (s)

Il y aura un marché public cet été!
31/5/2018
0 commentaire (s)


  PAROLES AUX LECTEURS

Archives   


Faire des choses... humainement! ( 17/5/2018 )

Suite à l’annonce de la voie de contournement, j’ai entendu et lu beaucoup de choses aujourd'hui (jour de l’annonce officielle de la voie de contournement et de la rencontre citoyenne). J’ai vu des gens en colère parce que leur terrain sera affecté, j'ai entendu des insanités contre les gens vivant à Lac-Mégantic et contre les autorités municipales. Ce n’est pas parce que l’on vit en ville que l’on ne sait pas faire la différence entre un érable et une épinette! Je pourrais vous montrer un érable, une épinette, un pin, un sapin, un cèdre, un mélèze, un bouleau, un hêtre, un érable, un pommier et autres… J’ai passé une bonne partie de ma vie dans les bois, puisque j’ai grandi dans une famille où l’on opérait une érablière... Même si je suis aujourd'hui une citadine. De plus, sans avoir vécu la vie de fermier, j’ai quand même une petite idée de ce qui s’y passe... J’ai même aidé à ramasser les roches dans le champ et fait les foins malgré mes allergies. J’ai une bonne idée de ce que représente un champ ou une terre à fourrage!

Malheureusement, aujourd’hui, j’ai entendu des gens qui me semblaient penser à eux d’abord, comme si rien n’était arrivé à Lac-Mégantic. Pour certains, le seul intérêt semblait être l’argent! Ce qui m’a dégoûté, ce sont les intérêts mercantiles qui motivaient beaucoup d’interventions!

J’ai également entendu des gens qui ont été grandement affectés, ayant perdu un proche; ces personnes ont toute ma compassion et je comprends qu’ils n'ont aucune envie de voir le train passer près de chez eux! C'est une douleur supplémentaire qu’ils ne devraient pas avoir à vivre. Cependant, ne nous leurrons pas, beaucoup de gens continuent d’être «dérangés» par le passage du train! La différence, c’est que généralement, on se tait, justement par respect pour les familles qui ont trop perdu! Et en même temps, malheureusement... on continue, tous, à vivre avec les conséquences de la tragédie.

Beaucoup de gens se taisent, mais à force de se taire, on étouffe! En attaquant les gens qui sont affectés différemment d’eux, les attaquants n’aident pas à la conciliation. Ceci étant dit, je continue de compatir et de me sentir affectée par leur perte.

J’ai également beaucoup de sympathie pour les résidents de Lac-Mégantic, de Nantes et de Frontenac qui sont touchés par le projet annoncé de la voie de contournement de la voie ferrée. Ce n’est pas le scénario souhaité par personne! Ce n’est pas vrai que la ville de «Mégantic», responsables et résidents, veuille pelleter ses problèmes dans la cour des autres... Je reviendrai sur ce point dans ce que j’appellerai «le débat du jour».

Bref, Lac-Mégantic a-t-elle des leçons à recevoir? Nous avons eu notre gros lot! Dois-je vous rappeler que la majorité des gens affectés est située à Lac-Mégantic même? Nous avons eu également notre lot de drames... d'abord les pertes humaines, la perte du centre-ville avec tout ce que cela comporte comme services et commerces (desservant la ville et la région), en plus des habitations résidentielles et appartements... Nous avons continué de compter les pertes avec les expropriations pour permettre la reconstruction des commerces! Et cela, selon les témoignages entendus dans les médias, plusieurs propriétaires se sont plaints de la façon cavalière dont tout cela s’est effectué. Même une entreprise a perdu son emplacement! Des emplois perdus et des gens qui sont partis ailleurs pour trouver du travail et refaire leur vie... Et c’est sans compter les autres drames personnels qui sont passés sous silence. Et ce, rappelons-le, non pas seulement pour la ville de Lac-Mégantic, mais également pour toute la région... Ce sont là des éléments du passé.

Maintenant, dans le débat du jour, des éléments importants ont été omis parce que le but de l’intervention des spécialistes était d’informer sur les impacts de la construction de la voie de contournement, mais voici quelques éléments de base pour lesquels la voie de contournement est souhaitée.

L'importance de la pente entre Nantes et Lac-Mégantic, la 2e pente la plus importante au Canada avec une ville en bas de cette pente! Avons-nous vraiment les moyens financiers et humains de risquer une autre tragédie au Québec? J’ai aujourd’hui entendu une intervention qui ne visait que des intérêts financiers, mais cette même personne a déjà dit dans les médias: «Il faut ôter le danger!»

Oui, c’est vrai, la ville de Lac-Mégantic s’est construite autour de la voie ferrée, mais rappelons-le, à l’époque, il n'y avait pas de transport de matières dangereuses telles que du gaz de schiste, du propane, des acides, et quoi d'autre? Maintenant, le contexte de ce qui est transporté est complètement différent et si personne ne disait mot, c’est peut-être que nous n’étions pas au courant de ce qui circulait sur les rails! Vivant à 300 mètres de la voie ferrée au moment de la tragédie, face au centre-ville, je me suis posé souvent des questions, mais sans avoir aucune idée où trouver les réponses. L’été précédent la tragédie, à quelques jours près, comme un pressentiment de ma part, je recevais chez moi une ancienne colocataire d’études pour quelques jours. Et assises sur la galerie, j’ai dit à mon amie, au passage d'un convoi de wagons comme ceux du 6 juillet: «Regarde ces wagons! Imagine un déraillement ici! Que se passerait-il? Quelles seraient les conséquences?» Nous n’avions pas de réponse, seulement des questions! La suite, nous la connaissons tous...

Revenons au présent. La présentation d’aujourd'hui (vendredi 11 mai) me convainc en partie. On évite une bonne partie de la pente et, par conséquent, on minimise les risques de déraillement majeur! D'autres déraillements sont survenus ailleurs sans conséquences graves et sans pertes humaines; peut-être parce qu'ils sont survenus dans des endroits où il n’y avait pas de pente, pas de courbes importantes... Enlevons ces éléments de la nuit du 6 juillet et le tableau aurait été complètement différent! Certes, il y aurait eu des conséquences, mais beaucoup moindres! Et en pertes humaines, en pertes financières, en infrastructures et en conséquences environnementales! Ce n’est pas vrai que la question du train n’y est pour rien, tel que je l’ai lu sur les médias sociaux. Il y a un problème de réglementation, un problème d’entretien mécanique et de la voie ferrée… mais la descente y est pour beaucoup. Un conducteur américain a témoigné dans un journal anglophone que « la descente Nantes-Mégantic lui a toujours donné froid dans le dos ». Il me semble que ces mots devraient résonner en nous.

Cela n’enlève pas la question de la gare de triage... et comment minimiser les impacts sur les propriétaires visés. Un moment donné, il faut également trancher, il faut prendre une décision.

Je souhaite ardemment que cela soit fait de la façon la plus humaine possible, avec le moins de conséquences pour les propriétaires et les municipalités impliquées. Malheureusement, on ne vit pas dans un monde idéal, et quelle que soit la décision choisie, avec ou sans changement au tracé annoncé, il y aura des conséquences... Et au lendemain de la construction de cette voie de contournement et dans les années à venir, nous devrons tous continuer de vivre ensemble! Les parties impliquées au provincial et au fédéral seront loin... Mais nous, les citoyens de toutes les municipalités impliquées, nous devrons tous continuer de se côtoyer... Nous sommes dans le même bain!

Se quereller et se lancer des insultes non justifiées ne règlera rien! Cela ne fera que faire monter la tension. Essayons de prendre les choses avec le plus de calme possible, avec des opinions intellectuelles honnêtes et sans préjugés afin de favoriser une véritable collaboration dans l’intérêt de tous. Cela ne veut pas dire que nous sommes indifférents aux situations malheureuses qui suivront... mais sans collaboration, nous n’arrivons à rien non plus, sinon à se déchirer!

En souhaitant que le meilleur se produise et que l’on puisse continuer à se regarder avec le sourire et non avec colère et indifférence, parce que cela peut être également un prix très lourd à payer à court et à long terme!

Marie-Josée Boulet
Une citoyenne tout à fait sensible aux conséquences pour chaque municipalité et pour chaque situation vécue par ce qui risque d'arriver.

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :

Le déséquilibre  ( 21/6/2018 )
Vos taxes au travail?  ( 21/6/2018 )






 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage