L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
14 décembre
rallye maison
15 décembre
PHIL ROY, 15 décembre
Dépossession tranquille
13/12/2018
0 commentaire (s)

Pourquoi pas plus au nord?
13/12/2018
0 commentaire (s)

Culture et agriculture
10/12/2018
0 commentaire (s)

Souriez, c'est gratuit
6/12/2018
0 commentaire (s)

Ça fait cher pour deux ou trois roches!
29/11/2018
0 commentaire (s)


  PAROLES AUX LECTEURS

Archives   


Du théâtre d'été à Lac-Mégantic ( 31/5/2018 )

Régulièrement on m’interpelle sur le sort de mon été maintenant que le Théâtre de la Première scène a cessé ses activités. Un mélange de compassion à mon égard et de déception de perdre une sortie qui commençait à s’ancrer graduellement dans les mœurs régionales.

Il fallait trouver une solution de remplacement. La bouée de secours: le Comité culturel Mégantic, grâce à qui le théâtre d’été continuera de vivre. Cette fois cependant, ce sera à Lac-Mégantic, dans la salle Montignac version cabaret de 168 places, l’équivalent de la salle de Marston.

Par contre, un seul spectacle sera présenté par la Troupe Heureux Hasard de Lac-Mégantic. L’équipe de jeu est formée de Sylvie Grimard, Diane Jean, Suzanne Harpin et Guy Dostie sous la direction de Karine Blanchette. Ce sont les mêmes comédiens que dans «Papa, sors des boules à mites» et «Le capteur de rêves» présentées en 2016 et 2017.

Cette fois, on présentera «Au capucin agile» de Michel Fournier, une comédie qui s’inscrit parfaitement dans l’offre habituelle des théâtres d’été. Un homme vient prendre possession d’un bar qu’il a reçu en héritage d’un père inconnu. La veuve croyait bien devenir la propriétaire jusqu’à l’apparition subite de ce fiston de 50 ans dont personne ne soupçonnait même l’existence. Une amie très proche de la veuve s’en mêle et une autre inconnue se présente au bar pour retrouver son père.

La pièce sera présentée à huit reprises en juillet, les 6, 7, 12, 13, 20, 21, 27 et 28. Les billets seront disponibles chez Jean Coutu comme pour toutes les activités du Comité culturel.

L’équipe travaille à préparer une production de qualité et vous promet une agréable soirée dans le confort des nouveaux sièges de Montignac. Une présentation de 90 minutes sans interruption juste pour vous, les amateurs de théâtre populaire, accessible, sans prétention, conçu tout simplement pour le plaisir.

Nous serons heureux de vous voir et de vous revoir pour plusieurs d’entre vous. À bientôt!

Guy Dostie

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :

Pourquoi pas plus au nord?  ( 13/12/2018 )
Dépossession tranquille  ( 13/12/2018 )
Culture et agriculture  ( 10/12/2018 )
Souriez, c'est gratuit  ( 6/12/2018 )
Une foule de souvenirs  ( 16/11/2018 )
Avez-vous signé le Pacte?  ( 15/11/2018 )
Youpi! c’est ma semaine  ( 8/11/2018 )






 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage