Recyc-Québec

La SQ porte un dur coup au trafic de la coke

La SQ porte un dur coup au trafic de la coke - Rémi Tremblay : Actualités

Au terme de perquisitions menées simultanément dans cinq logements situés à Frontenac et à Lac-Mégantic, dans l’après-midi du 18 juin, une trentaine de policiers provenant de différentes unités de la Sûreté du Québec, sous la conduite des officiers du détachement de la MRC du Granit, ont procédé à l’arrestation de trois présumés trafiquants et saisi une bonne quantité de stupéfiants, de matériel servant à la vente et pour 1200$ en argent. L’opération visant le trafic de cocaïne et autres stupéfiants se poursuit et devrait permettre aux enquêteurs de cueillir trois autres suspects.

Quatre arrestations ont été effectuées sur le site même des perquisitions. Trois sont demeurées détenues et une quatrième a été relâchée.

Ghyslain Mercier, 37 ans, de Frontenac, a été accusé d’un chef de production et d’un autre pour trafic de substances, dans ce cas-ci des amphétamines (speed). À Lac-Mégantic, trois chefs d’accusations de trafic de cocaïne sont tombés sur Cynthia Dunn, 26 ans, alors que Vincent Talbot, 34 ans, va devoir faire face à quatre chefs pour trafic de substances illégales, en plus de tomber dans la mire de Revenu Québec pour possession de tabac de contrebande.

Sur la rue Laurier, à Lac-Mégantic, une résidence a été visitée et des stupéfiants ont été saisis sur place, mais la personne sur les lieux a été remise en liberté. La dénonciation n’a pas encore été portée au palais de justice de Lac-Mégantic. Dans un cinquième site de perquisition, rue Salaberry, l’occupant n’était pas sur place. Un mandat a été émis contre la personne.

«L’opération a été initiée il y a plusieurs mois par l’un de nos patrouilleurs», a informé mardi le directeur du détachement de la MRC du Granit, le lieutenant Daniel Campagna. L’enquête a nécessité plusieurs heures de surveillance et de collecte d’informations. Parmi les policiers qui sont intervenus, des membres du bureau régional d’enquête et deux maîtres-chiens de l’escouade cynophile.

L’une des suspects a été appréhendée alors qu’elle marchait sur le trottoir de la rue Laval, au passage à niveau près du centre-ville. Une malchance pour l’homme qui l’accompagnait, après vérification de son identité, les policiers ont découvert qu’il était recherché sur mandat dans la région de Montréal pour une cause qui n’avait rien à voir avec sa compagne.

Parmi la marchandise récupérée, de la cocaïne, des amphétamines, du haschich, du canabis en plants et en vrac, des bouchons de résine de canabis, des sachets encore non utilisés mais arborant des feuilles de pot, y compris sur le drapeau du Québec, un fusil à plomb, un bâton télescopique et divers contenants à double fond, tels que des boîtes de jus de pomme de marque Rougemeont, de soupe Chunky, d’Ajax et autres produits de consommation courante qui servaient de cachette pour les stupéfiants.

Selon le sergent André Marquis, responsable de l’enquête, l’intervention policière répond à l’une des priorités dégagées par le comité de sécurité publique de la MRC du Granit, composé d’élus et de citoyens, qui a ciblé depuis au moins deux ans le trafic de stupéfiants parmi les problématiques les plus criantes en région.

«Cela fait partie des gestes que nous posons dans la lutte à la production, la transformation et le trafic de stupéfiants sur notre territoire», d’enchérir le lieutenant Campagna.

L’opération de nettoyage, qui n’a été baptisée d’aucun nom de code en particulier, aura un impact sur les trafiquants, croient les policiers, qui refusent pour l’instant d’indiquer la source des informations qui ont mené aux arrestations de la semaine dernière et des autres qui restent à effectuer.

Au cours des six premiers mois de l’année 2009, la SQ de la MRC du Granit a ouvert 15 dossiers en rapport aux stupéfiants, certaines ayant mené à des arrestations d’individus qui auront à faire face à la justice. Onze personnes ont été accusées, alors que dans les quatre autres cas, c’est le procureur qui est chargé d’analyser les preuves recueillies.

L’opération Cisaille, qui constitue la force de frappe principale de la Sûreté du Québec dans le dossier des stupéfiants, est scindée en deux phases : l’opération bouture, en début d’année, au moment où les jeunes plants de marijuana sont mis en pots, et la récolte sur le terrain, plus active l’été et l’automne.

«Les citoyens sont responsables du milieu de vie où ils habitent. C’est pourquoi nous les invitons à nous aider à enrayer le crime en utilisant le service Info-crime, où les dénonciations se font de manière anonyme», d’insister le sergent Marquis et le lieutenant Campagna.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises