Chapelle du rang 1

Simples réflexions sur l’avenir de nos églises

Dans la revue Ensemble, je lisais dernièrement que notre zone pastorale deviendra région pastorale, avec 28 paroisses dont il en restera sept d’ici 2013. Il y aura donc beaucoup de fermetures d’églises. Ici, à Lac-Mégantic, il faudra donc se préparer à l’éventualité que l’une de nos deux églises, auxquelles nous sommes bien attachés, disparaîtra.
Supposons que l’église Ste-Agnès est sacrifiée. Elle a besoin de grosses réparations et coûte cher de chauffage en hiver. Par contre, elle est l’église-mère, elle possède à l’extérieur une grande valeur patrimoniale, elle a un orgue Casavant réputé et apprécié par les connaisseurs et une belle verrière renommée jusqu’en Europe. Tout cela fait qu’elle pourrait recevoir d’importantes subventions pour sa réparation.
De plus, même si c’est rare, récemment il manquait de places assises pour la messe traditionnelle des finissants de la polyvalente Montignac. Elle est facilement accessible pour les personnes âgées et aussi pour les chaises roulantes, par les deux entrées latérales et la sacristie.
Par contre, l’église Notre-Dame-de-Fatima n’a pas besoin de réparations et coûte moins cher d’entretien et de chauffage. Mais elle n’est pas très grande pour accueillir toutes les paroisses adjacentes à certaines occasions (car il y aura d’autres paroisses qui fermeront), elle est difficile d’accès pour les chaises roulantes et les personnes âgées qui trouvent le perron bien haut. Quant au stationnement, comme il pose parfois problème à l’une ou l’autre des deux églises, un service de transport pourrait être offert à l’occasion des offices religieux.
Supposons maintenant qu’on garde l’église Notre-Dame-de-Fatima ouverte. Il faudra tôt ou tard démolir l’église Ste-Agnès, puisqu’il n’y a rien à faire avec. La beauté de notre ville en prendrait un coup. Il suffit de lire, dans le livre à l’arrière de l’église, les réflexions des touristes de passage. Supposons par contre qu’une importante subvention nous vienne des gouvernements pour la réfection de l’église Ste-Agnès (ce qui n’est pas impossible compte tenu du dévouement de certaines personnes qui travaillent sur ce dossier). Elle pourrait rester ouverte et desservir toutes les paroisses avoisinantes.
Mais, que deviendrait l’église Notre-Dame-de-Fatima? Comme il n’y a rien de fait à la Canadelle, elle pourrait devenir la bibliothèque de Lac-Mégantic et garder sa chapelle d’adoration pour les personnes qui désirent un endroit, à Fatima, pour se recueillir et prier.
Ce ne serait pas la première fois qu’une église est convertie en bibliothèque. Il serait peut-être opportun d’aller visiter celle de Joliette qui fait maintenant la joie des paroissiens opposés à cette transformation au début (et on les comprend!). Je lisais que cette bibliothèque dans leur église, qui ressemble beaucoup à celle de Notre-Dame-de-Fatima, est une réussite totale. De plus, les frais engendrés pour cette réfection ne seraient probablement pas plus élevés que ceux requis pour la Canadelle.
Quant à la Canadelle, le club de photographie en prend déjà une partie; elle pourrait être convertie en musée de toutes sortes, en locaux occupés pour des associations prônant la survie de nos traditions et de notre patrimoine, où seraient donnés des cours de tissage, de courtepointes, par exemple. Une salle d’expositions permanentes et de vente, comme cela se fait dans certaines villes, dont Victoriaville, permettrait de mettre la ville sur la carte, grâce aux talents et au génie créatif des artisans de notre région.
Évidemment, tout ceci n’est que suggestions. Il y en a sûrement bien d’autres qui ont des idées qui pourraient pousser plus à fond notre réflexion sur l’avenir de notre région pastorale.
C’est ensemble que nous aurons à vivre ces transformations. Nous pouvons nous permettre d’y penser dès maintenant.

Lucille Blais

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises