Recyc-Québec

Une découverte macabre à l’Écocentre

Une découverte macabre  à l’Écocentre  - Rémi Tremblay : Actualités

La nature se décourage-t-elle des comportements humains irresponsables? (Photo Lise Turcotte)

Le site de compostage de l’Écocentre de Lac-Mégantic est l’hôte d’une faune variée avide de se nourrir des déchets de table apportés en ces lieux. Les plus nombreux, les plus bruyants et les plus faciles à observer sont les goélands, les corvidés de tout acabit, les étourneaux, ainsi que les chouettes, urubus et autres oiseaux de proie.

Lors d’une randonnée de reconnaissance, des membres du Club d’ornithologie de Lac-Mégantic ont été témoins d’une triste conséquence à jeter ses déchets compostables dans des sacs de plastique non décomposables. Une corneille s’est retrouvée pendue par un sac de plastique à un aulne. «Quelle triste observation!», a pu témoigner Lise Turcotte.
«Il est difficile de comprendre pourquoi des individus mettent au compostage des déchets enfermés dans un sac de plastique non compostable. C’est une aberration! Comment est-ce que les vidanges peuvent être utiles si elles sont enfermées dans du plastique qui prend des milliers d’années à se décomposer?»

Le responsable du site de compostage, Yves Argouin, a souligné qu’il lui fallait engager plusieurs personnes pendant plusieurs semaines pour ramasser les centaines de sacs, brisés par les animaux affamés, qui s’envolent à tout vent. Une véritable mer de sacs de plastique blancs.

Pour éviter pareille situation, il serait plus approprié, pense-t-elle, d’utiliser des sacs à base de maïs ou de pomme de terre. Et il serait moins onéreux de simplement ne pas utiliser de sac du tout. «Il suffirait d’enfiler une paire de gants de caoutchouc et de rincer le contenant de transition lors de la vidange, simple, efficace, rapide et peu coûteux. Il faut être conséquent de ses choix écologiques.

«À bien y penser, mettre ses déchets compostables dans un sac de plastique non compostable n’est pas un choix écologique, ni logique!»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises