Chapelle du rang 1

Vers la coopération d’abord!

Cette histoire a abouti au succès démesuré de notre espèce et aux menaces mortelles qu’elle fait peser sur l’avenir. En privilégiant le bénéfice immédiat, au détriment, parfois, de l’avantage à long terme, la sélection naturelle se trouve, selon moi, à la source de cette extraordinaire réussite, mais aussi des périls qui en découlent.

La science moderne a établi l’invraisemblance du récit biblique des origines du genre humain; elle n’a pas pour autant invalidé l’intuition qui l’a inspirée. L’humanité est, de fait, entachée d’un défaut intrinsèque, d’un «péché originel» génétique, qui risque d’entraîner sa perte. Il nous faudra effectivement un rédempteur pour nous sauver, mais il ne peut venir que de l’humanité elle-même.

Nous devons trouver dans les ressources de notre esprit une sagesse qui n’est pas inscrite dans nos gênes.
Vous me direz, si c’est génétique alors. y’a rien à faire! Eh bien non, heureusement, une autre découverte récente de la science est un phénomène qui se nomme la plasticité du cerveau. Grossièrement, contrairement à ce que nous pensions, les cellules cérébrales ne sont pas figées dans une sorte de capital initial qui va ensuite en se dégradant. Des stimuli initient des connexions synaptiques en permanence.

Évidemment, si ces stimuli sont les programmes de télé à dose forcée, je doute fort de la qualité des connexions synaptiques nouvellement créées, si cela en crée. Il existe donc un moyen d’infléchir cette fameuse nature humaine.

On rejoint ici la possibilité de remplacer notre sacro-sainte concurrence à tout prix par la coopération et cela, pas seulement pour les générations à venir si tant est que nous modifions les organisations scolaires et les orientations vers la coopération plutôt que vers la concurrence.

Pierre Charland

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises