Chapelle du rang 1

Un conseiller à l’écoute

J’ai lu avec attention votre opinion dans l’hebdo de cette semaine (Rouler carosse, page 4. Edition du 12 mars 2010). Une chose m’a surpris dans celui-ci et c’est le cas de Madame Chose. Que madame ait eu droit à une boîte de savon en poudre est possible, mais je n’en ai pas eu connaissance. Que Madame Chose trouve que sa rue soit sombre est peut-être normal avec la nouvelle réglementation. Ce que je peux affirmer, et avec preuves à l’appui, c’est qu’une Madame Chose et son mari demeurant sur la même rue Bonin m’ont appelé pour un problème semblable et que je me suis personnellement rendu sur les lieux, un dimanche soir, pour constater les faits. Que j’ai contacté Monsieur et Madame Chose pour avoir les faits. Que j’ai également eu une rencontre avec le directeur général à ce sujet et que le problème a été apporté à une séance de travail du dernier conseil. Que le directeur du service de l’entretien des bâtiments s’est rendu prendre des mesures de luminosité avec un appareil spécialement conçu. Que j’ai re-contacté la Madame Chose et son mari pour faire un suivi du problème et les informer des procédures qui seront prises dans leur dossier.

Alors, que cette Madame Chose affirme qu’elle n’a pas eu d’écoute des élus et de son conseiller de quartier, c’est qu’elle ne m’a jamais contacté. Et oui, nous pouvons revenir en arrière. Lors de l’adoption de la nouvelle réglementation, j’ai personnellement fait toutes les rues de mon quartier et quatre endroits avaient été portés à l’attention du conseil et des modifications avaient été apportées à la réglementation pour des questions de sécurité. Également, dans d’autres endroits de la ville. De plus, une seule personne est entrée en contact avec moi par écrit concernant un problème d’eau brune et sachez, M. Tremblay, que cette personne a eu un téléphone dans les minutes suivant la réception de sa lettre.

Lorsqu’un citoyen de cette ville me contacte pour quoi que ce soit et que, de plus, c’est un citoyen du quartier que je représente fièrement pour une question ou un problème, je me fais un devoir de faire suivre à qui de droit et ce, dans les plus brefs délais. Alors, je vous demanderai de bien vouloir contacter cette Madame Chose afin que je puisse lui venir en aide du mieux que je le pourrai et avec les moyens qui me seront permis. 

Daniel Gendron
Conseiller 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises