Recyc-Québec

Mise au point sur le futur centre sportif et la bibliothèque

La construction et l’opération du futur centre sportif ainsi que la relocalisation éventuelle de la bibliothèque nous amènent à préciser certains faits que plusieurs semblent ignorer ou ne pas tenir compte.

Dans la foulée des longs débats et tractations qui ont suivi la période des fusions municipales, les municipalités de Frontenac, Nantes, Marston et Lac-Mégantic ont été invitées à signer deux ententes (dites ententes inter-municipales) afin de participer au financement des activités du Centre Mgr-Bonin, de celles de la station de ski alpin du mont Button ainsi qu’une autre concernant la bibliothèque. Ces deux ententes distinctes (mais similaires dans leurs grandes lignes) existent depuis 2003.

Les deux ententes prévoient la formation d’un comité inter-municipal consultatif de services composé des maires de chaque municipalité. Chacune d’entre elles détient donc 25% des voix. Malheureusement, on connaît tous le peu d’impact des comités consultatifs. Dans chacune des ententes, il est spécifié que «toute dépense en frais d’immobilisations, non prévue aux prévisions budgétaires de l’année en cours et supérieure à 25 000$ devra être préalablement approuvée par une majorité des municipalités parties à cette entente».

Or dans un cas comme dans l’autre, il n’y a aucun document signé par les maires des quatre municipalités concernées ni aucun procès-verbal approuvant ou désapprouvant une dépense supérieure au montant précité (dans le cas présent: 30 millions $). Pourquoi? La raison est simple. Le comité inter-municipal consultatif de services n’a aucun pouvoir de décision. Cette dernière, quelle qu’elle soit, est prise par l’investisseur majoritaire i.e. la ville de Lac-Mégantic avec 76,25% des fonds des dépenses d’immobilisation et d’exploitation. En bref, l’actionnaire majoritaire n’a pas à tenir compte des arguments des trois autres.

Dans une décision aussi majeure que celle prise par la ville de Lac-Mégantic entraînant les trois autres municipalités à défrayer une part des 6 millions manquants (30 millions $ moins 80% subventionné), il nous semble qu’un tel investissement aurait dû recevoir, au minimum, un aval écrit et non équivoque de tous les partenaires sur le budget total envisagé, les frais d’exploitation, le design des aires d’activités et autres composantes du projet. Lors des réunions inter-municipales de décembre 2009, on a bien voulu nous montrer l’esquisse du nouveau centre sportif. Une autre rencontre plus exhaustive avec les autorités de la ville de Lac-Mégantic était prévue dans les semaines subséquentes afin d’apaiser nos craintes concernant le déficit d’opération du Centre Mgr-Bonin qui se situe aux environs de 500 000 dollars pour l’année 2009. Cette rencontre n’a jamais eu lieu. En définitive, tout porte à croire que les dés étaient jetés par l’actionnaire majoritaire sans droit de regard pour les autres partenaires. Bref, nous avons fait acte de présence, sans plus.

Il ne s’agit pas strictement d’une question de confiance et de bonne foi comme l’a fait remarquer la mairesse de Lac-Mégantic. Il s’agit d’une décision d’affaires qui affecte chacune des petites municipalités dont nous sommes les représentants. Non seulement nous n’avons pas eu droit au chapitre sur les dépenses envisagées mais en plus, il semble que nous n’ayons aucun retour sur l’investissement immobilier. Pourtant, nous devrons payer 23,75% du fond d’immobilisation.

Les fusions de 1990 ont donc été, de facto, «réussies» puisque les trois municipalités de Frontenac, Nantes et Marston n’ont aucune marge de manœuvre et ne participent pas aux décisions cruciales pour leur survie. Pourtant, à la toute fin, le projet du nouveau centre sportif et de relocalisation de la bibliothèque va se traduire automatiquement par une hausse substantielle de taxes qui sera le reflet d’une décision unilatérale et que nos Conseils devront expliquer aux contribuables de chacune de ces municipalités. Force est d’admettre qu’il ne sera pas facile de justifier l’augmentation en question si les Conseils des trois municipalités n’ont pas été impliqués dans le processus de décision.

Malgré tout, nous sommes toujours disposés à rencontrer les autorités de la ville de Lac-Mégantic pour calmer le jeu et fournir aux citoyens de la région des infrastructures de qualité en tenant compte de nos capacités de payer. Si une telle entente se concrétisait, il serait alors plus facile de défendre ce projet qui, en principe seulement, est tout à fait justifié pour le bien-être physique et mental de la population.

Conseil de la municipalité de Frontenac
Conseil de la municipalité de Nantes
Conseil de la municipalité de Marston

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises