Recyc-Québec

Ils s’affirment Beaucerons!

Qui peut blâmer la population de Courcelles de vouloir se retirer de la MRC du Granit pour se rattacher à ses racines beauceronnes? Après tout, ils sont Beaucerons! Et ils viennent de le réaffirmer haut et fort dans un référendum que les partisans d’un changement de territoire ont gagné à 94%. Les Courcellois ne veulent pas la révolution, encore moins la confrontation avec leurs voisins de la MRC du Granit, ils cherchent plutôt à renouer les liens avec «leur» région administrative, leur Beauce à eux aussi.

Petit rappel historique, gracieuseté de Léon Ducharme, le premier préfet en titre de la MRC du Granit, qui devait s’appeler à l’origine la MRC de Mégantic. Mais ce nom ne faisait pas l’unanimité. Le maire de Courcelles, à l’époque, Donat Galland, aujourd’hui décédé, avait eu à prendre la décision d’accompagner vers la Beauce ses voisines de La Guadeloupe, Saint-Évariste et Saint-Hilaire de Dorset, elles qui siégeaient pourtant à la table de l’ancien conseil de comté en compagnie des maires de la région de Mégantic, ou encore d’être intégré à la MRC du Granit. «J’aime mieux être à la fin de la MRC de Mégantic que d’être à la fin de la MRC de la Beauce», avait-il confié à M. Ducharme.

Une seule condition avait été posée : si jamais les écoles étaient agencées aux territoires des MRC, Courcelles préférait se tourner de bord et s’allier à la Beauce. Le ministère des Affaires municipales s’était fait rassurant, mais un quart de siècle plus tard le spectre d’une redéfinition des territoires des commissions scolaires, en raison de la baisse des clientèles, plane encore.

La municipalité de Courcelles a fait son bout de chemin au sein de la MRC du Granit. Aujourd’hui, elle aspire à autre chose. Mais plutôt que de respecter la volonté de toute une population qui clame d’une seule voix sa détermination à se rattacher à ses racines profondes, la MRC brandit le livre de la loi et des règles administratives. Beau dommage!

Je n’aimerais pas être à la place du maire Mario Quirion, lui qui se tape plus de 100 kilomètres aller-retour chaque fois que le conseil des maires se rencontre autour d’une table, à l’hôtel de ville de Lac-Mégantic. Okay, ses dépenses sont remboursées, mais a-t-on idée du degré d’intérêt qu’a le maire pour ces rencontres autour d’enjeux régionaux qui, souvent, le concernent si peu? Maintenant qu’il s’est fait dire non à son projet de retrait de la municipalité régionale, bonne chance!

Les maires de la MRC du Granit ne devraient pas perpétuer le genre de calculs des fonctionnaires chargés de découper les territoires administratifs en fonction davantage d’un nombre minimum et maximum à respecter que de la notion de sentiment d’appartenance. Et le sentiment d’appartenance ne se négocie pas quand toute une population l’exprime aussi clairement que vient de le faire celle de Courcelles.

À leur réunion du 17 février dernier, les maires de la MRC du Granit ont adopté, à 24 voix contre 9, une résolution qui s’oppose à «tout détachement à la pièce de municipalité de son territoire à moins que ce détachement ne résulte d’une démarche provinciale de révision des territoires des MRC, démarche qui se tiendrait dans le cadre de l’actuel processus de révision de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme ou autres processus de même nature.»

Donc, Courcelles rejoindra la Beauce lorsque Québec aura terminé sa réflexion, commencée en 2009, sur la révision d’une loi qui date du début des années 80. En deux mots, le résultat du référendum du 2 mai ne compte pas à leurs yeux!

Mais que Courcelles ne perde pas espoir. Le salut viendra peut-être un jour de la région du Mont-Mégantic où seulement trois des sept municipalités de la ceinture se trouvent dans la MRC du Granit: Notre-Dame-des-Bois, Val-Racine et Milan. S’il y a une réforme de la loi et que, supposons, Québec exprime la volonté de réduire le nombre des MRC, il vaudra la peine d’aller cogner aux portes de La Patrie et Scotstown, entre autres, pour les inviter à former une nouvelle grande MRC qui tiendrait davantage compte des sentiments d’appartenance des populations. Parce que les garder de force dans une MRC n’a jamais représenté une condition gagnante. Adieu l’harmonie!

Il n’y a pas si longtemps, le maire de La Patrie manifestait de l’intérêt envers la MRC du Granit. Fallait-il considérer cela comme un élément de négociation vis-à-vis ses collègues de la table des maires du Haut-Saint-François ou un réel désir de sa population à partager le même palier politique régional que leurs voisins de Notre-Dame-des-Bois? Quel est leur sentiment d’appartenance à eux?

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises