Recyc-Québec

Les mauvais locataires

En lisant, dans l’édition de l’Écho du 25 juin, les déboires de Mme Cécile Grenier avec un mauvais locataire et la Régie du Logement, j’ai compati avec elle et n’ai pu empêcher de mauvais souvenirs de remonter à la surface.

Il y a plusieurs années, nous nous sommes mis à plusieurs membres de la famille, beaux-frères et belles-sœurs, pour économiser en vue d’acheter un bloc de six appartements, puis un deuxième. Nous avons payé pour apprendre même si, dit-on, l’expérience ne s’achète pas.

On en a vu des vertes et des pas mûres: des chèques sans fonds qui remplaçaient des chèques sans fonds, des locataires qui faisaient leur mécanique de motocyclette dans le salon, des locataires qui ont fait un trou dans le mur pour acheminer l’eau du robinet dehors afin de laver leur auto, des locataires qui déménagent en pleine nuit sans laisser d’adresse évidemment, une pusher qui sous-louait des chambres de l’appartement et ne nous payait pas, quelqu’un qui signe un bail et ne se présente plus jamais, etc.

Nous avons finalement vendu nos deux «sixplex» et fait un profit acceptable. Mais le plus grand profit que j’en ai tiré a été d’apprendre que le locataire une fois installé chez vous a plus de droits que vous, le propriétaire, s’il décide de vous exploiter et de jouer la loi telle que l’appliquent la Régie du logement ou, du moins, certains de ses fonctionnaires.

Quand mon épouse et moi avons acheté un duplex, la première chose que nous avons faite a été de rédiger un questionnaire que nous avons intitulé Références de crédit et que nous faisons remplir à tout candidat(e) qui se présente pour occuper un appartement. Si la personne refuse de le remplir, c’est terminé, elle n’aura pas l’appartement. Pour les autres, une fois le questionnaire rempli, je vérifie les références: employeur, salaire mensuel, coordonnées des propriétaires précédents (jusqu’à cinq ans), numéro d’assurance sociale, identification (permis de conduire ou carte soleil).

La deuxième chose que nous avons faite, et que je suggère fortement à Mme Grenier, est de devenir membre de la CORPIQ (Corporation des propriétaires d’immeubles du Québec): www.corpiq.com. Basé sur mon expérience personnelle, c’est un investissement que vous ne regretterez pas.

En tant que propriétaires responsables, nous avons des droits et des devoirs. À nous de les assumer. À quelqu’un qui s’en donne la peine, l’achat d’un immeuble à revenus peut procurer un rendement supérieur à ce qu’offre le marché des services financiers par les temps qui courent.

Pierre Brosseau
Val-Racine

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises