Recyc-Québec

La musique des... chasseurs!

L’Assemblée nationale du Québec à l’unanimité, le Barreau du Québec, la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec, l’Association des policières et des policiers provinciaux du Québec, la Fédération des femmes du Québec, l’Association féminine d’éducation et d’action sociale (AFEAS), l’Association québécoise de prévention du suicide, l’Ordre des psychologues du Québec et d’autres organismes québécois ont demandé aux députés fédéraux le maintien du registre national des armes à feu, menacé d’amputation par le projet de loi C-391, déposé en Chambre par les conservateurs de Stephen Harper. Heureusement, le projet de loi des conservateurs a été défait par seulement deux voix, c’est dire la mince marge de manœuvre du gouvernement minoritaire que les Canadiens ont élu et réélu.

Le député de Mégantic-L’Érable, Christian Paradis, n’a pas aimé le front commun des libéraux, néo-démocrates et bloquistes qui lui ont coupé l’herbe sous le pied. Au point qu’il s’est attaqué au député bloquiste d’Abitibi-Témiscamingue, Marc Lemay, en ces termes : «Alors que les honnêtes chasseurs et agriculteurs de son comté réclament depuis des années la fin de ce registre inutile et coûteux, M. Lemay a plutôt décidé de suivre Gilles Duceppe, qui s’entête à les criminaliser en votant pour le maintien de ce registre.» Et patati et patata, en concluant sa lettre aux lecteurs dans l’hebdo du coin: «La leçon à retenir est simple: si vous voulez d’une voix efficace faisant passer la région avant tout, notre gouvernement conservateur livre la marchandise et continuera de le faire.»

Comme si le monde ignorait que le puissant lobby des armes à feu, les Américains en tête et l’Ouest pas loin derrière, s’oppose, contrairement à la majorité de la population, à toute forme de contrôle sur l’achat des armes à feu des deux côtés de la frontière.

La réplique de Marc Lemay vaut qu’on s’y attarde. Il nous l’a fait parvenir: «Vous me flattez en accordant autant d’importance à mon vote, mais je me dois de briser vos illusions car c’est plutôt parce qu’il y a eu 153 députés, qui partageaient mon opinion, que le registre est maintenu. Peut-être l’avez-vous oublié, mais c’est comme ça en démocratie. (…) J’ai voté afin de maintenir le registre des armes à feu parce qu’il n’y a pas que des propriétaires d’armes à feu dans ma circonscription. Depuis que je suis en poste (2004), j’ai reçu des lettres, des courriels, des pétitions, des résolutions adoptées par divers organismes qui sont en faveur du programme de contrôle des armes à feu. J’ai rencontré des citoyennes, des citoyens et des groupes venant de tous les secteurs de mon comté qui veulent le maintien du registre. Certains voudraient même qu’on renforce encore le contrôle. Les voix en faveur du registre sont environ trois fois plus nombreuses que les voix qui en demandent l’abolition. Et dans les voix en faveur, il y a des chasseurs et des agriculteurs qui sont d’accord avec le registre. Ils en déplorent plusieurs irritants, mais ils restent en faveur de son maintien.»

Et vous, votre opinion, Christian Paradis vous l’a-t-elle demandée avant de se prononcer en Chambre en faveur du projet de loi C-391? Parce que c’est ça aussi la démocratie dans Mégantic-L’Érable si un député veut avoir le sentiment de respecter sa région et prêcher par l’exemple. La mise en place du registre, sous le précédent gouvernement libéral, a coûté excessivement cher, mais, il a quand même servi à quelque chose.

La musique…
J’ai occupé mon congé de l’Action de grâce à monter le Morne de Lac-Drolet en compagnie de mes deux petites-filles de 9 et 5 ans. Une magnifique journée d’automne en pleine nature, quoi de mieux? L’inquiétude m’est venue en grimpant; y’a pas la forme, le bonhomme, alors je m’imaginais m’écrouler sur le sentier, victime d’un malaise, abandonnant les filles à leur triste sort comme Hansel et Gretel. Finalement, comme les histoires d’enfants finissent bien, on est parvenus tous ensemble au sommet, grimpé la tour d’observation marche par marche, senti un vent du nord qui menaçait de nous expédier jusqu’à des pays lointains et pris une courte pause avant de s’aventurer dans la descente vers le stationnement. Et bang! Un coup de feu, suivi d’un autre et un autre! «Ne vous éloignez pas trop!», ai-je dit à mes deux biches. «J’ai entendu, grand-papa», m’a rassuré la plus grande. Et l’autre de me rassurer: «Moi aussi, je l’ai entendu la musique des voleurs!» Les petits mots d’enfants sont souvent surprenants de vérité. Contrairement aux voleurs, les chasseurs par chez nous sont généralement prudents, donc peu de risque qu’on se fasse descendre, empailler et accrocher sur un mur de bois à la place d’un cerf. Je gagerais même que ceux qui ont tiré dans le voisinage de la montagne, ce jour-là, sont en règle avec les lois et le registre des armes à feu. Moi, ça me rassure! Je les sais encore davantage responsables.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  2. Proximité et magie signées Marie Mai
  3. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  4. À nous deux Parkinson!
  5. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  6. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  7. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
Aux portes de l’abdication
Proximité et magie signées Marie Mai
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises