Recyc-Québec

La vision de l’UPA

L’agriculture durant les dernières semaines a fait beaucoup les manchettes. J’ai entendu du positif mais beaucoup de demi-vérités et des perceptions souvent bien loin de la réalité. J’espère que cette couverture médiatique va permettre une meilleure compréhension des enjeux qui attendent toute la population dans le futur.

Je répète toutes les fois que l’opportunité se présente qu’il n’est pas normal que les combats sur la protection des sols, l’occupation du territoire de même qu’une agriculture dynamique et rentable reposent seulement sur la classe agricole. Ça devrait être la responsabilité et l’enjeu de toute la société. À l’UPA, notre vision de la future politique agricole et alimentaire c’est «le pouvoir de se nourrir». Cette vision repose sur une agriculture réalisée par une multitude de fermes, ancrées dans toutes les régions fournissant à la population des aliments sains, produits dans une perspective de développement durable et d’équité.

Le retrait du privilège d’accès aux terres agricoles a rappelé à plusieurs que ce n’est pas un droit acquis mais bien un privilège. Cependant, la solidarité dans des moyens de pression est essentielle mais combien difficile à maintenir. Plusieurs croient que les gains sont minces. La mesure du 25% sera comprise lorsqu’il y aura des surplus et la mise en marché collective sera préservée selon l’engagement du ministre. Aucun engagement cependant sur l’accréditation unique, on ne connaît pas vraiment ce que la politique agricole nous réserve, on fera ce débat lorsqu’il sera mis sur la place publique.

Compte tenu des circonstances, les gains obtenus étaient suffisants pour ouvrir l’accès aux sentiers. Les avis sont partagés, mais je suis convaincu qu’on n’a pas obtenu le maximum, mais sûrement l’optimum. Merci à tous ceux qui ont collaboré au plan de mobilisation. Merci à Tourisme Cantons-de-l’Est et à son président pour ses prises de positions et son appui. Merci aux clubs de motoneiges et de quads pour leur collaboration et leur soutien.

En terminant, je vous souhaite une très belle année 2011. Aux productrices et producteurs agricoles pour qui l’année 2010 a été difficile ou catastrophique, restez forts et droits, une productrice ou un producteur c’est toujours quelqu’un d’honnête et fier, vous avez sûrement grandi comme personne.

François Bourassa
Président de la Fédération de l’UPA-Estrie
Producteur laitier et acéricole à Valcourt

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises