Recyc-Québec

La Ville divulguera les chiffres du CSM

La Ville divulguera les chiffres du CSM - Claudia Collard : Actualités

Les citoyens sauront bientôt comment seraient répartis des coûts d’immobilisation et d’opération du futur centre sportif, advenant la signature d’une entente entre Lac-Mégantic, Marston, Nantes et Frontenac.

Si la mairesse de Lac-Mégantic n’a pas l’intention de s’immiscer dans le mouvement populaire émanant de citoyens de Frontenac, Nantes et Marston qui réclament la signature d’ententes intermunicipales avec la Ville, elle trouve particulièrement agaçant que sa municipalité se fasse réclamer des chiffres sous prétexte que les trois autres ne les ont pas reçus. Agaçant, parce qu’erroné. Quoi qu’il en soit, les citoyens seront informés sur un partage des coûts proposé puisqu’une rencontre publique sur le sujet aura lieu le mercredi 23 février à 19h00, à l’hôtel de ville de Lac-Mégantic.

«Trois scénarios de partage des coûts d’immobilisation et d’exploitation du centre sportif ont été présentés à des élus de Frontenac, Nantes et Marston, le 10 décembre dernier. Lors de cette rencontre, il y avait les trois maires et au moins un conseiller pour chacune des municipalités», assure Colette Roy Laroche.

À la lumière de demandes formulées par des citoyens demeurant à l’extérieur des limites de Lac-Mégantic, la mairesse a pu apprendre que les élus des trois conseils municipaux en question ont affirmé ne pas être en possession des chiffres inhérents aux scénarios de répartition, ou, du moins, ne pas avoir «les bons chiffres». C’est notamment le cas à Frontenac. «Le maire (Jean-Denis Cloutier) était présent à la rencontre de la Chambre de commerce, où j’ai présenté des chiffres du Centre sportif, qui tiennent uniquement compte de la participation de la ville de Lac-Mégantic. Évidemment, ce ne sont pas les mêmes que ceux présentés le 10 décembre, qui tiennent compte d’un partage des dépenses entre les quatre municipalités!»

Colette Roy Laroche précise qu’en décembre, trois scénarios de répartition du déficit ont été avancés. Un premier basé sur la population, un second sur la richesse foncière uniformisée et un troisième composé des deux premiers dans une proportion de 50-50. «À la Ville, nous privilégions le scénario basé sur la richesse foncière uniformisée mais, comme le troisième scénario est le plus populaire, nous étions prêts à aller aussi dans ce sens», signifie la mairesse, toujours en attente d’une réponse des trois autres municipalités.

Les appels téléphoniques logés lundi par L’Écho aux maires de Frontenac, Marston et Nantes pour obtenir leur version de faits n’avaient pas été retournés au moment d’aller sous presse. Au bureau municipal de Nantes, on a toutefois mentionné que le maire Bernard Isabel était en vacances.

Question de s’assurer que tous les élus concernés disposent aujourd’hui des fameux chiffres, la mairesse de Lac-Mégantic a demandé à son trésorier de les transmettre directement aux directeurs généraux des municipalités de Frontenac, Nantes et Marston, ce qui a été fait en date du vendredi 11 février.

Qui plus est, une lettre d’entente a été rédigée par la Ville, incluant un partage des dépenses basé sur la richesse foncière uniformisée, en vue d’être présentée aux élus des trois municipalités, qui ont été convoqués à une rencontre ce jeudi 17 février.

Rencontre d’information publique
La Ville invite par ailleurs les citoyens à une rencontre d’information publique sur le Centre sportif Mégantic, qui aura lieu à l’hôtel de ville le 23 février à compter de 19h00. «Il sera notamment question du budget d’exploitation de l’an 1 et de l’impact sur le compte de taxes des contribuables méganticois advenant qu’il n’y ait pas d’entente intermunicipale. On donnera aussi le coût supplémentaire pour l’accès aux activités de chacun des plateaux qui serait alors demandé aux non-résidants dans un tel cas. Un second volet portera sur le partage du déficit entre les quatre municipalités, basé sur la richesse foncière uniformisée, toujours avec son impact sur le compte de taxes», décrit le conseiller municipal responsable des loisirs, André Desjardins.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises