Recyc-Québec

Frontenac fait une offre ferme à la Ville

Frontenac fait une offre ferme à la Ville - Claudia Collard : Actualités

S’il faut en croire une résolution du conseil municipal de Frontenac, on est à mille lieues d’une entente intermunicipale avec la ville de Lac-Mégantic. Réunis en séance extraordinaire le 18 février, les élus frontenacois ont convenu d’une proposition «ferme et non négociable» sur un partage du déficit d’exploitation du Centre sportif, proposition jugée irrecevable par la Ville.

Les élus de Frontenac ont offert de verser un montant total de 161 000$, «indexé annuellement selon l’indice des prix à la consommation», comme quote-part pour couvrir à la fois l’exploitation du Centre sportif Mégantic et du Club de ski alpin. Cette proposition, basée à 50% sur la richesse foncière uniformisée (RFU) et à 50% sur la population, est nettement inférieure à l’option présentée par la ville, qui, du reste, préconise le scénario basé uniquement sur la RFU.

«La RFU est la base de calcul habituellement utilisée dans le monde municipal. La taxe foncière est d’ailleurs établie en fonction de la richesse foncière uniformisée», fait remarquer André Desjardins, conseiller responsable des loisirs pour la ville de Lac-Mégantic. Le scénario de répartition que privilégie la Ville fixe à 215 342$ la quote-part de Frontenac (incluant 14 088$ de frais d’administration), seulement pour le CSM.

Toujours selon les chiffres de la Ville, la participation totaliserait 194 804$ advenant un scénario à 50% RFU et 50% population. Un montant encore supérieur à la proposition de Frontenac, qui inclut par ailleurs le Club de ski alpin dans sa quote-part. Pour M. Desjardins, une chose est claire : «la proposition de Frontenac est irrecevable.»

Pour étayer sa position, le conseiller municipal responsable des loisirs fait remarquer que l’offre des élus de Frontenac s’appuie sur un déficit d’exploitation de 773 100$ pour le CSM et non de 950 000$. Or, c’est ce dernier montant qui fait référence aux prévisions budgétaires de l’an 1 du centre sportif, advenant une entente intermunicipale. «Le déficit retenu par Frontenac est celui du scénario qui tient uniquement compte de la participation de Lac-Mégantic. Les revenus estimés sont supérieurs parce que la tarification demandée aux non-résidants sera plus importante s’il n’y a pas d’entente», signale André Desjardins, ajoutant que les dépenses seraient quant à elles inférieures parce qu’on y retrancherait les subventions accordées aux citoyens de Marston, Nantes et Frontenac.

Pour ajouter aux divergences d’opinion entre Lac-Mégantic et Frontenac, cette dernière municipalité propose une durée du terme de l’entente de quatre ans, alors que la Ville souhaite qu’elle soit valide pour 10 ans et renouvelable aux cinq ans par la suite. Pour l’heure, aucune «suite» ne semble se pointer à l’horizon.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises