Recyc-Québec

Inauguration du nouveau poste de la SQ

Inauguration du nouveau poste de la SQ - Rémi Tremblay : Actualités
La députée Johanne Gonthier a procédé à la coupe du ruban, escortée du directeur général adjoint de la Sûreté du Québec, Marcel Savard, de la mairesse Colette Roy Laroche, du préfet Maurice Bernier, du commandant du district de l’Estrie, Sylvain Caron, et du lieutenant Daniel Campagna, directeur du poste de la SQ de la MRC du Granit.
Inauguration du nouveau poste de la SQ - Rémi Tremblay : Actualités
La députée Johanne Gonthier ouvre la marche, au centre de la haie d’honneur, suivie par la mairesse Colette Roy Laroche et le préfet de la MRC du Granit, Maurice Bernier. Direction: visite des nouveaux locaux de la SQ.
Inauguration du nouveau poste de la SQ - Rémi Tremblay : Actualités
L’ancien et le nouveau. Ci-devant, l’autopatrouille type que la Sûreté du Québec utilisait jusqu’au milieu des années 1980. Cet exemplaire unique provient du quartier général de Parthenais, à Montréal.
Inauguration du nouveau poste de la SQ - Rémi Tremblay : Actualités
Les principaux artisans du Musée de l’histoire policière de la MRC du Granit, Guy Blouin, président de la Société d’histoire et de généalogie du Granit, et Régent Charland, retraité de la Sûreté du Québec, en compagnie de Jean-Guy Lefebvre, un ancien gendarme de la SQ, assigné à la surveillance du Parlement de Québec, dans son costume d’époque, porté par les gendarmes de 1934 à 1959.
Inauguration du nouveau poste de la SQ - Rémi Tremblay : Actualités
Le député shérif Thomas White du département du shérif du comté de Franklin, Maine, s’est chargé de remettre au lieutenant Daniel Campagna, du poste de la SQ de la MRC du Granit, la proclamation du 17 mai, Journée de la Sûreté du Québec dans l’état du Maine, signée par le gouverneur Paul Richard LePage.
Inauguration du nouveau poste de la SQ - Rémi Tremblay : Actualités
Le lieutenant Daniel Campagna, en compagnie du directeur adjoint de la Sûreté du Québec, Marcel Savard, et du député shérif du département du shérif du comté de Francklin, Maine, Thomas White.

Le port de l’uniforme était de rigueur pour l’événement. Presque tout l’état-major de la Sûreté du Québec de l’Estrie, des collègues de la Gendarmerie royale du Canada, les patrouilleurs des frontières et de Transports Québec, pompiers et même les officiers de police et des shérifs de l’État du Maine. Un événement haut en couleur que celui du 17 mai, alors qu’on a procédé à l’inauguration des nouveaux locaux du poste auxiliaire de la MRC du Granit, de son Musée d’histoire policière ainsi qu’au lancement provincial de la Semaine de la police. Un trois dans un!

Et comme il ne pleuvait que de bonnes nouvelles, ce jour-là, même le Gouverneur du Maine, Paul Richard LePage, réservait une surprise au directeur du poste de la SQ, le lieutenant Daniel Campagna, et à son équipe: la proclamation du 17 mai comme la Journée de la Sûreté du Québec pour leur État «en remerciement de la contribution de cette dernière à la sécurité des citoyens du Maine.» Ce qui en faisait un événement à caractère international, une première au Canada.

C’est à la députée de Mégantic-Compton à l’Assemblée nationale du Québec, Johanne Gonthier, qu’est revenu l’honneur de couper le ruban. La députée, tout comme le préfet de la MRC du Granit, Maurice Bernier, et la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy Laroche, ont eu droit à l’accueil et à la garde protocolaire, dans le cadre d’une cérémonie qui se voulait l’occasion de souligner la responsabilité de la sécurité publique partagée entre différents partenaires, dont la société civile, représentée par ses élus municipaux et provincial.

«Le réaménagement du poste consolide la place de la Sûreté du Québec au sein de la population qu’elle dessert et confirme à tous nos partenaires notre réelle volonté de travailler ensemble au maintien d’un environnement sain où le sentiment de sécurité, tant sur nos routes que dans nos municipalités, est élevé», a déclaré le directeur général adjoint de la Sûreté du Québec, Marcel Savard.

Soulignant que la sécurité publique était plus qu’une simple question d’affaire policière, M. Savard a rappelé le rôle clé joué par le comité de sécurité publique de la MRC du Granit, présidé par le préfet Maurice Bernier.

Il n’en fallait pas plus pour que le préfet, à son tour d’être devant le micro, se lance dans les éloges à l’endroit de la police de proximité. «La Sûreté du Québec est en train de développer des liens avec le milieu municipal à un niveau de relations très intéressant, concentrés sur l’amélioration de la sécurité à tous points de vue.»

Il s’est dit d’autant plus fier de sa police que les relations développées par le lieutenant Daniel Campagna et son équipe avec «nos amis du Maine», un projet extraordinaire, a-t-il qualifié, devraient, c’est du moins son souhait, s’étendre à d’autres niveaux des deux côtés de la frontière, aussi bien au monde politique qu’à celui des affaires.

Un message sans doute compris par la délégation du Maine composée des commissaires Fred Harry, Garry McGrane et Clyde Barker du comté de Franklin, ainsi que des shérifs Denis C. Pike et Thomas White (député shérif) du comté de Franklin et Wayne J. Galant d’Hawksford.

Pour sa part, la mairesse Colette Roy Laroche a rappelé l’intégration de la sûreté municipale à la Sûreté du Québec, en 2002, «un processus délicat comme dans tous genres de fusion», a-t-elle insisté. «Il faut compter sur le temps pour que les citoyens de Lac-Mégantic perçoivent la SQ comme notre police municipale.»

Se faisant la porte-parole du ministre de la Sécurité publique, Robert Dutil, son voisin de comté, la députée Johanne Gonthier a invité la population du Granit à visiter les nouvelles installations et à parcourir le Musée de l’histoire policière de la MRC du Granit, pour lequel elle a annoncé une participation financière de 3 000$, remise au président de la Société d’histoire et de Généalogie du Granit, Gilles Blouin. «C’est une première au Québec et c’est à Lac-Mégantic que ça se passe!», a communiqué la députée, souhaitant que cette réalisation serve de modèle à d’autres régions du Québec.

L’édifice, rénové au coût de 2 millions de dollars, abrite les 28 policiers et les trois membres civils qui composent le personnel affecté aux enquêtes, à la gestion ainsi qu’au secrétariat et à l’administration.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises