Recyc-Québec

Au jour d’Irène, le calme presque plat

Au jour d’Irène, le calme presque plat - Rémi Tremblay : Actualités
Au jour d’Irène, le calme presque plat - Rémi Tremblay : Actualités
À la marina de la Source Argentée, sur la route 263, les pompiers de Lambton et les membres de l’équipe de sauvetage St-François ont été appelés à venir en aide aux propriétaires qui luttaient contre le courant de la rivière Sauvage, se jetant avec rage dans le Grand lac Saint-François, emportant plus de 75% des installations des quais, incluant plusieurs embarcations.
Au jour d’Irène, le calme presque plat - Rémi Tremblay : Actualités

Après avoir semé la pagaille sur une grande partie de la côte est américaine et donné la frousse aux autorités de la ville de New York qui s’étaient préparées aux pires scénarios, l’ouragan Irène ne fera pas l’histoire à Lac-Mégantic. Déjouant les prévisions radar qui plaçaient la région au centre de sa trajectoire, en route vers les provinces maritimes, Irène n’aura finalement laissé que peu de traces de son passage, dimanche.

Autant la Sûreté du Québec de la MRC du Granit que le Service de sécurité incendie de la région de Lac-Mégantic ne déplorent aucun incident majeur dû à Irène. «Pas un seul appel», résume le capitaine aux incendies, Denis Godin. Ses hommes ainsi que les employés de la direction générale de la Ville avaient été avisés de se tenir prêts, au cas où les forts vents et les pluies abondantes annoncés depuis le milieu de la semaine causeraient la chute d’arbres et le débordement des cours d’eau.

Le ministère de l’Environnement, à Québec, avait même pris ses précautions en faisant abaisser le niveau du lac Mégantic d’une bonne trentaine de centimètres, en soulevant la plupart des pelles au barrage de la Chaudière, pour un écoulement d’eau plus rapide vers la Beauce, avant la crue appréhendée.

On ne rapporte ni arbre tombé dans les rues ni inondation de sous-sol, même dans le secteur le plus à risque, celui de Notre-Dame de Fatima. «Les conduits d’eau de surface ont fourni à la demande», informe Denis Godin. Un dimanche plutôt tranquille, même si, au cours de la nuit de dimanche à lundi, on a enregistré des vents plus forts, dans les derniers souffles d’Irène.

Évacuation du parc de Frontenac
Les autorités du parc national de Frontenac n’ont voulu prendre aucun risque. À 8h00, dimanche matin, elles ont ordonné l’évacuation jusqu’à nouvel ordre de tous les secteurs, quotidiens et séjours, «en raison des dangers existants suite à des conditions climatiques menaçantes». Les personnes présentes dans les limites du parc ont été avisées de quitter leur secteur et de se diriger vers les accueils, autant St-Daniel que celui du secteur Sud.

L’avis d’évacuation a été levé à 10h30, lundi. «Les accès au parc ont été rétablis et la circulation routière s’y effectue librement», a annoncé le directeur Éric Lessard. Toutefois, une panne électrique affectait le camping de la Baie sauvage, dans le secteur Sud et les communications téléphoniques avec le parc demeuraient en dérangement depuis la veille.

L’accès aux sentiers de randonnée était limité, en raison de la présence d’arbres tombés. En attendant le rétablissement des lignes téléphoniques, les autorités avisent que les demandes d’informations et les réservations peuvent être adressées au service des ventes et réservation de la Sépaq, au 1-800-665-6527.

À Lambton, la Sécurité a dû intervenir à quelques reprises en soirée, en raison de la chute d’arbres sur des routes secondaires et le débordement de fossés. Le directeur général de la municipalité, Sylvain Carrier, ne rapportait aucun dommage au réseau d’infrastructures.

Au Parc du Grand Lac Saint-François, comme à la marina de Lac-Mégantic, plusieurs propriétaires d’embarcations avaient prévu le pire et sorti les bateaux de l’eau afin de les mettre à l’abri des vagues. Le Grand lac Saint-François, qui enregistrait un bas niveau d’eau, la veille du passage d’Irène, a lui aussi bien répondu à la crue des eaux.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un Souper homard payant!
  2. Au-delà des mots… et de la différence
  3. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  4. Proximité et magie signées Marie Mai
  5. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  6. À nous deux Parkinson!
  7. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises