Recyc-Québec

Le Turmel senior jouera sa 11e saison pour gagner!

Le Turmel senior jouera sa 11e saison pour gagner! - Rémi Tremblay : Sports Le Turmel (Senior)

Le Turmel senior revient en force pour sa 11e saison. Devant: François Jacques et Michel Bisson. Derrière: David Therrien, représentant la Caisse Desjardins de la Région de Mégantic, la mairesse Colette Roy Laroche, le président de Pétroles Turmel, Robert Turmel, ainsi que le président du club de hockey, Marc L’Écuyer.

Le hockey senior de la Ligue Beauce Bellechasse Frontenac entre par la grande porte dans le nouveau Centre sportif Mégantic. Les dirigeants du Turmel promettent d’y amener une équipe compétitive pour sa 11e saison, avec des joueurs plus matures qui donneront aux partisans le goût d’assister aux matchs, et donc des foules anticipées plus importantes que la saison dernière. François Jacques revient à la direction des opérations hockey, après une absence justifiée par son implication à la direction générale du Isothermic de Thetford Mines, dans la Ligue Nord-Américaine, un poste qu’il conserve, alors que Michel Bisson occupera celui de directeur général et entraîneur-chef de l’équipe.

La Ligue ne compte plus que sept équipes. Lac-Mégantic entend exercer sa suprématie sur Saint-Pascal, Lotbinière, East-Broughton, Sainte-Claire, Saint-Joseph et Beauceville. Le retrait de Saint-Pamphile tombe bien. «C’était la plus provocatrice et elle n’est plus là», note le président de l’organisation, Marc L’Écuyer. Selon lui, les rencontres des gouverneurs, au cours de l’été, ont permis de fixer de nouvelles balises quant aux batailles sur la glace. La qualité du spectacle offert devrait donc s’améliorer. «Notre équipe a toujours été reconnue pour sa vitesse et sa capacité à se tenir debout… sauf l’an passé!»

Sans vouloir revenir sur la performance du Turmel en 2010-2011, le président L’Écuyer a pris un engagement : «On vise la première place!» Et tant François Jacques que Michel Bisson partagent son objectif.

Les deux hommes ont déjà mis des noms sur papier et pressenti des joueurs qui devraient ajouter de la maturité et de l’expérience à cette nouvelle édition.

«Les Baillargeon, Fortier, Jacques, St-Pierre, Gagnon, Côté, Pouliot et Paradis, qui étaient là l’an dernier, ont répondu qu’ils seraient présents au camp d’entraînement (début le 9 septembre). Des anciens comme Francis Paré et Éric Turmel y seront également, et d’autres joueurs qui ont accepté l’invitation», affirme l’entraîneur-chef. S’ajouteront 16 nouveaux joueurs, la plupart en provenance du Junior AA ou AAA. «À talent égal, on préfère les joueurs locaux, mais on ne peut pas cracher sur des joueurs de l’extérieur comme Alain Côté, qui a déjà évolué avec les Bruins et le Canadien, Éric Lavigne (6 pi. 4 po. 230 livres) qui était avec le Lightning de Tampa Bay, Jean-Christophe Poulin, un gars de chez nous, et un joueur de la République tchèque qui a fait le Junior majeur et le AAA.»

Bisson mise beaucoup sur les renforts à la défensive. «Si on se fait brasser, on va répondre, mais ce n’est pas nous qui allont être les agresseurs! À Pont-Rouge, j’avais toujours cinq «Tough» habillés à chaque match. Maintenant, je vais en avoir un!» Il assure que les joueurs d’expérience appelés à joindre son banc vont devoir jouer avec la même intensité sur la route que dans l’enceinte du Centre sportif Mégantic.

Le passé de l’entraîneur-chef est garant de l’avenir du Turmel. «Ces dix dernières années, Mike a été directeur général de plusieurs équipes senior, avec les As de Québec de la Ligue de hockey Semi-Pro, avec Pont-Rouge de la Ligue provinciale senior AAA et la Ligue Centrale de hockey, et avec Sainte-Marie de la Ligue Nord-Américaine de hockey», énumère le président L’Écuyer.

Quant au retour de François Jacques au sein de l’organisation, il le qualifie de prometteur : «Il sera sûrement un atout précieux pour le recrutement et la rétention des joueurs.»

Le Turmel a agrandi son territoire de chasse aux nouveaux joueurs. Il pourra recruter des candidats jusqu’aux frontières de Drummondville, Trois-Rivières, Trois-Pistoles, Sherbrooke et La Malbaie. Cette reconfiguration des bassins protégés de joueurs a été planifiée dans un but très simple : contrôler les frais de déplacement, une facture qui pouvait être salée pour certaines équipes de la Ligue.

Chaque équipe devra compter dans son alignement un minimum de cinq joueurs de 26 ans et moins.

«Nous voulons former une équipe compétitive, fournissant aux partisans du jeu captivant, avec un amalgame de joueurs rapides, spectaculaires, robustes et partageant un fort esprit d’équipe», dit Michel Bisson.

Le calendrier de 24 parties débutera le vendredi 30 septembre. D’ici là, chaque équipe aura l’occasion de jouer quatre matchs préparatoires.

La mairesse Colette Roy Laroche se réjouit de l’issue des négociations avec l’organisation du Turmel pour l’occupation du Centre sportif Mégantic. «Les annonces de notre soutien financier sont à venir. Le dossier est presque attaché, mais je peux déjà confirmer que cette aide sera faite à partir des revenus de vente de bières.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un Souper homard payant!
  2. Au-delà des mots… et de la différence
  3. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  4. Proximité et magie signées Marie Mai
  5. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  6. À nous deux Parkinson!
  7. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises