Recyc-Québec

Un message clair

Dans la saga des ententes intermunicipales, il s’en dit et il s’en écrit des choses. Tout le monde a sa petite idée, mais ce n’est pas tout le monde qui peut s’exprimer publiquement. Et comme les maires de Nantes, Marston et Frontenac n’osent plus prendre la parole devant les journalistes pour expliquer leur position, sous prétexte que les médias, en visant l’Écho, sont biaisés et nourrissent un parti pris pour le Centre sportif, pourquoi ne pas donner la plume à un lecteur qui n’ose pas signer de crainte d’être pointé du doigt et ostracisé par sa communauté. Et je le comprends. Parce que les élus, dans ce dossier, ont la langue bien pendante en groupes restreints pour accuser des journalistes de défendre la position de la Ville. Eux préfèrent les avocats! C’est leur droit et… votre argent!

Voici ce qu’écrit le monsieur qui vit à Nantes et qui travaille à Lac-Mégantic. Ils sont plusieurs familles dans le même cas, j’imagine!

«Nouvellement arrivé dans la région l’an dernier, le centre sportif a fait partie de ma décision de venir m’installer et travailler à Lac-Mégantic ou, pardonnez-moi, hum humm, Nantes, Laval-Nord.

J’aimerais bien soulever le manque de vision des élus de Nantes pour votre population. Vos citoyens se moquent pas mal que l’administration (Nantes/Frontenac/Marston) soit partie intégrante de la gestion des activités ou que les immobilisations et le taux d’intérêt soient payés par Lac-Mégantic uniquement, ou encore partagés. Tout ce que les gens veulent c’est de pouvoir utiliser le centre sportif à un prix abordable.

Au cas où vous ne le sauriez pas, le sport est un vecteur de santé et de rassemblement. En restant campés sur vos positions, vous nous démontrez à quel point cela ne vous dérange pas trop que vos citoyens soient plus ou moins en santé et qu’on est mieux de rester chez nous à ne rien faire et ne pas stimuler les échanges avec les gens des autres municipalités.
Malheureusement, avoir une infrastructure de cette envergure qui durera des décennies, ça coûte des sous. Par contre, si vous ne le saviez pas, une population qui n’est pas en santé, ça coûte dix fois plus cher en frais de santé. Probablement que cet argument ne vous touche pas, car la santé est de juridiction provinciale… Mais peut-être que l’idée de conserver vos citoyens plus âgés sur votre territoire au lieu qu’ils déménagent près des hôpitaux, à Lac-Mégantic, Saint-Georges ou Sherbrooke, pourrait vous allumer. Perdre les taxes de ces gens qui ont travaillé toute leur vie est peut-être important pour vous. Comme gestionnaire, je ferais tout pour garder mes meilleurs contribuables et mes gens qui ont été citoyens chez moi depuis des années.

J’aimerais partager avec vous qu’en tant que citoyen de Nantes, ça ne me dérange pas du tout de payer ma part de 110$ pour avoir accès au centre sportif à un taux raisonnable. Je suis certain qu’il y en a qui ne sont pas d’accord avec moi, mais je suis certain qu’il y en a qui aimeraient avoir cette possibilité. Car, il y a aussi des adultes qui voulaient utiliser la piscine, les activités en gymnase ou la patinoire. J’ai pas d’enfants qui jouent au hockey, patinage artistique ou gymnastique, alors, votre entente actuelle, elle ne me rejoint pas du tout.

Alors, allez négocier un meilleur tarif ou une 3e, 4e ou 10e solution gagnante/gagnante au lieu de donner des ultimatums de deux solutions gagnantes/perdantes. Pour les histoires d’administration ou de gestion, si ça vous intéresse, je vous recommande fortement de quitter vos fonctions au plus vite et d’appliquer sur les offres d’emplois au centre sportif. Peut-être que cela fera gagner du temps aux citoyens pour avoir accès aux installations avec une entente avec d’autres gens en place. Et de votre côté, vous aurez un emploi dans la gestion du centre qui vous semble super importante. Qu’en pensez-vous?

Les gens du Granit avec qui je travaille et que je fréquente sont des gens vrais. Mais je ne peux pas en dire autant des gens qui me représentent comme élus face au bien commun. J’espère que ce petit mot pourra vous inciter à aller vers une vision (régionale) commune au lieu d’une vision What’s in it for me, celle des élus de Nantes dont vos citoyens n’en ont rien à faire!»

La politique municipale n’est pas un jardin de roses! Ni une tribune de sénateurs. Ceux qui s’y font élire doivent s’attendre à se battre pour le bien commun, à coups d’arguments! Les citoyens jugeront si les bonnes décisions ont été prises à la lumière des gestes qui seront posés. Refuser de monter dans l’arène ou de s’asseoir à la table des discussions ne peut mener à aucune solution. Pas plus que de demander au gouvernement de prendre des décisions à sa place.

Les maires de Nantes, Marston et Frontenac gagneraient à parler aux journalistes et à expliquer pourquoi les ententes intermunicipales avec la Ville de Lac-Mégantic ne sont toujours pas signées. Ils gagneraient à adopter une attitude d’ouverture plutôt que de confrontation. Sinon, en continuant de jouer «leur» game, ils font en sorte que la majorité silencieuse va finir par se tanner de se la fermer et de faire confiance à ses élus.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises