Chapelle du rang 1

Lac-Mégantic accueille une 3e cellule de généalogie

Lac-Mégantic accueille une 3e cellule de généalogie  - Rémi Tremblay : Actualités

Gilles Blouin, André St-Pierre, Pauline Bouffard, Régent Charland et le bibliothécaire Daniel Lavoie ont inauguré la cellule de la Société d’histoire et de généalogie du Granit.

La Société d’histoire et de généalogie du Granit, dont le siège social est situé à Saint-Sébastien, vient d’ouvrir une troisième cellule. Après Lac-Drolet et Courcelles, au tour des citoyens de Lac-Mégantic et des environs de pouvoir bénéficier d’un outil de recherche et de conservation d’archives familiales. La cellule méganticoise a été confiée à Régent Charland.

Plus qu’une science et une passion, la généalogie pour se définir comme une véritable maladie pour certains adeptes. Et parmi ceux et celles qui ne souhaitent que propager le virus, Pauline Bouffard, la responsable de la cellule de Lac-Drolet. Grâce à Facebook, elle a tracé le tableau de sa famille sur cinq générations, avec quelque 2 000 documents photos, fournis par des membres de la famille dispersés un peu partout sur le continent. Sur sa page Facebook, ils sont 200 amis, dont des cousins et cousines, à alimenter ses recherches et à s’en nourrir.

«Il y a plein de monde qui me contactent des États-Unis», confie celle qui rédige le journal Le Patrimoine, l’organe de la Société d’histoire et de généalogie du Granit (SHGG). Chaque année, elle réunit la grande famille autour d’une épluchette de blé d’inde qui attire une centaine de personnes, d’une fois à l’autre.

Jeannine Beaudoin-Labbé, de Lac-Mégantic, a elle-même produit un album de famille, dont le classement des photos et le travail d’écriture ont occupé une grande partie de son temps, des années durant. En usant quelques cartouches d’encre de son imprimante, elle a elle-même monté 22 cahiers à anneaux, d’une bonne épaisseur, qu’elle a distribués à sa famille immédiate. Une pièce d’histoire unique qu’elle hésite à partager en dehors du cercle familial.

Un autre qui a attrapé la piqûre, Jacques Dostie. Après avoir publié un ouvrage pour l’Association des Dostie, l’Indiana Jones de la généalogie a, un jour, été contacté par une Américaine vivant dans l’État de New York, Valorie Martin, qui tentait de retracer ses parents biologiques. «Ce qu’elle savait, c’est que son père biologique, un certain Paul Martin né Dostie avait été adopté. Utilisant toutes les ressources à sa disposition, Jacques Dostie a fini par reconstituer le casse-tête familial et apprendre à la principale intéressée l’histoire rocambolesque de ses grands-parents, séparés par la Guerre 39-45. En bout de ligne, il a retracé 14 oncles et tantes, en plus de son père, encore bien vivant.

André St-Pierre a, de son côté, mis sa passion au service de sa paroisse en rédigeant le livre du centenaire de Courcelles. Un travail qui lui a demandé près de 2 000 heures de bénévolat et qui aura permis à de nombreuses familles du coin de découvrir leur parcours à travers l’histoire.

Régent Charland, c’est ce collaborateur à l’Écho qui a retracé toute l’histoire des corps de police de la région, en fouillant dans les archives locales et familiales.

L’honneur et l’histoire
Le président de la SHGG, Gilles Blouin, souhaite continuer à ouvrir de nouvelles cellules. Le territoire est grand, convient-il, tout en se disant heureux que de plus en plus de gens sont atteints du virus et veulent retracer leurs racines.

«On a des banques de données familiales, numérisées et en copie papier, les répertoires de paroisses, plusieurs volumes de recherche en généalogie et des bases de données exclusives aux membres, à partir de notre site web (st-sebastien.com/museevirtuel.ca). Autant de ressources qu’on va pouvoir faire circuler en région», a-t-il affirmé, vendredi dernier, lors de l’inauguration de la cellule méganticoise, logée au sous-sol de la Bibliothèque municipale de Lac-Mégantic.
Le bibliothécaire Daniel Lavoie s’est montré très ouvert au projet. C’est lui qui recevra les inscriptions pour les ateliers de formation en généalogie qui seront offerts prochainement à la bibliothèque. En plus de la présence un après-midi par semaine, ou sur rendez-vous, d’un représentant de la Société qui sera là pour guider les personnes intéressées à fouiller dans les archives mises à la disposition du public. «Ça faisait longtemps que je trouvais qu’on avait tout ce qu’il faut pour faire de la généalogie et un peu d’histoire. Désormais, il y aura des gens en mesure de guider la population à travers tous ces documents.»

De toute évidence, un fossé existe encore entre les tenants d’une recherche généalogique plus respectueuse des «secrets de famille», ceux-là qui disent préférer l’honneur à l’histoire, et les autres pour qui le fait d’avoir parmi ses ancêtres quelques «bagosseux» ou quelques «courailleux» n’est pas une chose honteuse, mais un fait historique qu’il convient de déterrer. «Dans tous les cas, il faut être fiers (de ses racines) et reconnaître le travail de nos ancêtres qui ont défriché la terre», insiste Pauline Bouffard.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises