Recyc-Québec

Un instant Madame Blais !

La démagogie a atteint un niveau inacceptable dans la lettre d’opinion de Madame Francine Blais, dans l’édition du 3 février 2012 de L’Écho de Frontenac. Dans son texte, Madame Blais réussit à mêler l’intimidation des jeunes, le Centre sportif Mégantic, la fusion municipale, la visite en 2001 du Premier Ministre Bouchard à l’usine Tafisa, des supposées agressions de la part d’un conseiller de la ville, d’élections de 2013 et de sa santé, faut le faire !

Pour ceux qui liront ce texte, sachez que je ne suis pas LE conseiller dont parle Madame Blais, mais je suis le seul conseiller en poste présentement qui a vécu la période des fusions à titre d’acteur privilégié. J’aimerais remettre en contexte certains faits.

Premièrement, je ne comprends pas pourquoi vous faites cette sortie en règle contre la ville au mois de février 2012. J’espère qu’il n’y a pas de relation avec le fait que le conseil de ville de Lac-Mégantic a décidé majoritairement de transférer ses comptes à la Caisse Desjardins Région de Mégantic et que vous siégez au sein du conseil d’administration de la Caisse Desjardins des Hauts-Cantons...

Deuxièmement, la période des fusions fut une période de notre histoire haute en partisanerie politique, ce qui a compliqué énormément les négociations locales. Alors que LE conseiller en question était président du Parti québécois dans Mégantic-Compton, Madame Blais faisait, de son côté, partie du conseil d’administration du Parti libéral du Québec pour le comté. Le PQ étant l’instigateur du projet de fusion municipale et le PLQ étant totalement opposé aux fusions.

Le problème c’est que Madame Blais s’est immiscée dans les négociations entre la ville et ses trois municipalités limitrophes, ciblées par le gouvernement pour former une seule ville fusionnée. Madame Blais, qui était alors préfet de notre MRC, qui à mon avis aurait dû avoir une obligation de réserve dans ce dossier, s’est investie corps et âme contre le projet de fusion. Faut-il rappeler que la ville de Lac-Mégantic fait aussi partie de la MRC du Granit et que Madame Blais était également préfet de tous les citoyens incluant les 6 000 résidants de la ville.

Troisièmement, la supposée intimidation dont vous dites avoir été victime, pourrait être interprétée par d’autres comme une confrontation entre deux acteurs politiques.

Quatrièmement, le comité d’experts de l’Université de Sherbrooke qui avait préparé une étude payée par la MRC, dont une partie par la ville, sur la faisabilité de la fusion n’a pas recommandé de fusion mais la commissaire de la Commission municipale du Québec nommée par le gouvernement du Québec qui avait le mandat d’étudier la faisabilité de la fusion a, dans son rapport au ministre Boisclair, recommandé la fusion. Mais Boisclair n’a pas donné suite au projet.

Cinquièmement, je cherche encore Madame Blais le lien entre l’intimidation et le CSM...

Sixièmement, le fait est que, durant des années, la ville a eu maille à partir avec la MRC et que, heureusement, les relations actuelles sont beaucoup plus harmonieuses et une belle collaboration est bien établie. Drôle de coïncidence, les relations sont plus faciles depuis que vous n’exercez plus le rôle de préfet dans la MRC.

Richard Michaud
Conseiller municipal
Lac-Mégantic

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  2. Proximité et magie signées Marie Mai
  3. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  4. À nous deux Parkinson!
  5. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  6. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  7. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
Aux portes de l’abdication
Proximité et magie signées Marie Mai
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises