Recyc-Québec

La Bouée tiendra son 2e colloque les 2 et 3 mai

La Bouée tiendra son 2e colloque les 2 et 3 mai - Claudia Collard : Actualités

Des organisatrices du colloque: Cindy Steward, responsable à l’intervention, Monique Lenoir, agente de liaison et Sylvie Morin, coordonnatrice de La Bouée.

Le premier colloque de La Bouée a connu un tel succès en 2010, qu’une suite s’imposait d’elle-même. Après l’exploration des diverses facettes de la violence, la seconde édition de l’événement portera sur les impacts de celle-ci et sur la capacité de résilience des victimes. Plusieurs conférenciers de renom se succéderont, les 2 et 3 mai au Club de golf de Lac-Mégantic, autour du thème La violence… et puis après?
«Sur le plan social, la mobilisation d’environ 200 personnes provenant de diverses organisations nous a permis de renforcer, en 2010, des liens de partenariat entre les divers organismes. Les bases d’un langage commun ont été lancées, nous permettant de travailler ensemble avec davantage de concertation et d’efficacité. Avec ce deuxième colloque, nous souhaitons entretenir cet élan en faveur du mieux-être des femmes et des enfants victimes de violence», transmet Sylvie Morin.
La coordonnatrice de La Bouée régionale annonçait mardi la tenue de cet événement d’envergure qui permettra de voir et d’entendre une panoplie d’invités spéciaux. Parmi ceux-ci, Dr Nadia Gagnier, psychologue et auteure bien connue, abordera les effets de la violence chez les enfants et adolescents. Elle prononcera également une conférence pour le grand public le mercredi 2 mai à 19h00, à l’auditorium Montignac.

L’intimidation fera aussi partie des sujets abordés lors du colloque, grâce à la présence du comédien et animateur Jasmin Roy. Ostracisé et rejeté dans son milieu scolaire, celui dont la force intérieure lui a permis de surmonter des troubles d’anxiété généralisée partagera son expérience et ses convictions sur la problématique troublante de l’intimidation en milieu scolaire.

Réalité encore taboue, la violence conjugale chez les femmes aînées fera aussi l’objet d’une présentation, assurée par Lyse Montminy, professeur agrégée de l’école de service social de l’université de Montréal et directrice du Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes.

Également au nombre des conférenciers, l’animatrice Chantal Lacroix parlera de cette capacité de franchir des obstacles qui réside en chaque personne. De son côté, l’auteure et conférencière Blandine Soulmana, victime de violence conjugale, partagera les réussites et les difficultés qui ont accompagné son propre cheminement. La consultante en développement personnel Dolorès Lamare abordera la dynamique sauveur-victime-bourreau alors que la psychologue Pascale Brillon traitera des symptômes post-traumatiques vécus à la suite d’expériences de violence conjugale et les impacts de ces expériences sur les émotions des victimes. Par ailleurs, Robert Ayotte, directeur du centre d’aide pour conjoints à comportements violents Accord Mauricie, s’attardera sur les limites de l’intervention… et de l’intervenant.

Conférencière au premier colloque de La Bouée, Marie-Paule McInnis assumera la présidence d’honneur de cette seconde édition. Celle dont l’ex-conjoint s’est enlevé la vie après avoir assassiné leurs deux enfants est bien placée pour comprendre l’importance de la thématique retenue pour cette seconde édition. L’animation du colloque La violence… et puis après a été confiée à Karine Blanchette, une figure bien connue dans la région, de retour ici après des études d’acting à Paris.

«Ces deux jours s’adressent à tous les intervenants et à toute personne préoccupée par la problématique de la violence. Il est essentiel de parler de la violence. Personne n’est à l’abri; tout le monde peut se retrouver en situation de vulnérabilité. Et quand on se retrouve pris dans le cycle de la violence, il est extrêmement difficile d’en sortir», communique Sylvie Morin. On peut obtenir de plus amples informations sur le 2e colloque de La Bouée au www.labouee.com.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un Souper homard payant!
  2. Au-delà des mots… et de la différence
  3. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  4. Proximité et magie signées Marie Mai
  5. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  6. À nous deux Parkinson!
  7. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  4. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  5. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises