Recyc-Québec

Des adultes à l’école de l’alphabétisation

Des adultes à l’école de l’alphabétisation - Claudia Collard : Actualités

À l’avant-plan, l’enseignante Marie-Claude Dussault en compagnie de Francis et Richard. Derrière, la bénévole Marie Saint-Jean en compagnie de Jean et la bénévole Liette Poirier en compagnie de Stéphane. Les étudiants ont accepté d’être photographiés afin d’en inciter d’autres à joindre la classe d’alphabétisation, pour laquelle ils n’ont que des commentaires positifs à formuler.

Dans la classe de Marie-Claude Dussault, on apprend à son rythme. L’enseignement est adapté en fonction des besoins individuels et l’atmosphère est à l’encouragement et à l’entraide. Aucune compétition ici, parce que tous gagnent à améliorer leurs connaissances. Sur chaque visage, un évident plaisir de retourner sur les bancs d’école… pour apprendre à lire et à écrire.

Depuis janvier, quatre adultes suivent les cours d’alphabétisation, un volet désormais offert par le Centre d’éducation aux adultes (CEA) de la Commission scolaire des Hauts-Cantons.

Ayant fait carrière dans l’enseignement auprès d’élèves de 1re et 2e année du primaire, Marie-Claude Dussault souhaitait depuis longtemps démarrer ce projet une fois l’heure de la retraite sonnée. «J’ai pris cette décision parce que j’ai constaté qu’autour de moi, plusieurs adultes avaient de la difficulté à reconnaître les lettres de l’alphabet.» Une réalité qui se confirme aussi à l’échelle provinciale. Selon les statistiques de la Fondation pour l’alphabétisation, 49% des Québécois ont des difficultés de lecture et
800 000 sont analphabètes.

En plus des bénévoles Liette Poirier, également enseignante à la retraite, et Marie Saint-Jean, qui œuvre dans le domaine rédactionnel, Mme Dussault et ses élèves se retrouvent chaque mardi soir dans un local du CEA de la rue Cousineau. Personne ici n’a l’air d’accomplir une corvée. Les étudiants témoignent plutôt de leur fierté de progresser. «À 62 ans, je commence à pouvoir lire et j’aime ça», dira l’un. «Je veux être capable de lire des histoires le soir à mes enfants et plus tard, les aider dans leurs devoirs», dira l’autre. Qu’on soit venu ici pour obtenir suffisamment de connaissances permettant d’avoir accès à la formation professionnelle, pour être mieux outillé dans son emploi actuel ou encore pour des raisons plus personnelles, tout le monde trouve sa place dans la classe d’alphabétisation.

«Le matériel pédagogique est choisi en fonction des besoins de chacun», précise Marie-Claude Dussault, signalant que le niveau de connaissance en lecture et écriture varie d’un élève à l’autre. Ici, l’important n’est pas la performance ou le nombre d’exercices à effectuer chaque semaine. Ce qui compte, c’est que les notions transmises soient bien acquises. Et on y accorde le temps qu’il faut.

Les étudiants rencontrés par l’Écho n’ont pas seulement progressé sur le plan académique depuis le début de leurs cours. Dans chaque visage, se lit la fierté et tous admettent avoir davantage confiance en eux. «C’est très gratifiant de voir leur cheminement», confie leur enseignante.

«Nous souhaitons que davantage d’adultes bénéficient de ce cours d’alphabétisation. Ceux et celles qui veulent faire un «essai» peuvent se joindre au groupe dès maintenant et ce sans frais», transmet Chantal Leroux, directrice du Centre d’éducation aux adultes, qui ne tarit pas d’éloges à l’endroit de l’initiative de Mme Dussault. La session d’automne se termine à la fin juin et le cours reprendra cet automne. L’inscription pour la prochaine session ne coûte que 20$. Les personnes intéressées à joindre le groupe ou à y agir en qualité de bénévole peuvent communiquer avec Annie Saint-Pierre au 583-3300, poste 1200.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises