Recyc-Québec

Une histoire d’amour tout sauf banale

Une histoire d’amour tout sauf banale - Claudia Collard : Actualités

Martine Pype-Rondeau (narratrice), David Blais (le coiffeur d’Isa et la mère d’Alex), François-Olivier Aubut (Alex), Mireille Camier (Isa) et Amélie Langlais (la sœur d’Alex) proposent une expérience théâtrale rafraîchissante, du 19 juillet au 4 août.

Si les histoires d’amour partagent entre elles de nombreuses similarités, on est souvent curieux d’en savoir plus long lorsque de nouvelles idylles se pointent à l’horizon. C’est à tout le moins le sentiment, la sensation, l’émotion, bref l’effet que procure Il était des fois, sur les planches du Théâtre de la première scène jusqu’au 4 août.

Cette comédie de Philip Rodrigue mise en scène par Simon Boulerice campe sur scène les membres de la compagnie théâtrale montréalaise Les Productions Quitte ou Double. Au-delà du texte et de la qualité incontestable de leur jeu, les personnages dégagent une telle présence qu’on embarque aisément dans cette folie exploratoire.

Très accessible toutefois Il était des fois. Une narratrice y présente le conte d’une rencontre entre Alex et Isa, deux trentenaires apparemment destinés au grand amour. Une histoire qu’elle trouve ordinaire au point de refuser de la débuter par «Il était une fois». Son attitude blasée se transformera en avidité lorsqu’elle décidera de changer le cours d’un récit qu’elle juge trop insipide.

En plus de la narratrice, qui risque de faire tout foirer, la mère et la sœur d’Alex s’en mêlent et le coiffeur d’Isa par dessus le marché. Leurs conseils, pas nécessairement des plus judicieux, sont tout de même suivis par les membres de l’aspirant couple, livrant un portrait complètement loufoque de cette première date. Reste que certains spectateurs s’y reconnaîtront, la malhabileté du premier rendez-vous ne relevant pas strictement de la fiction…

L’amusante histoire est truffée de savoureuses trouvailles sur le plan de la mise en scène. Accessoires utilisés à des fins variées, changement de costume en direct d’une étonnante efficacité, gestuelle chorégraphique rendue avec un naturel désarmant, tout est en place pour charmer l’auditoire.

À la fois rigolote et captivante, cette seconde pièce de la saison 2012 du Théâtre de la première scène de Marston est présentée à 20h00 les jeudis, vendredis et samedis jusqu’au 4 août.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises