Recyc-Québec

Le revers de la médaille

L’autre jour, je souhaitais parler à mon député Christian Paradis pour recueillir ses commentaires sur la proposition de nouvelle carte électorale fédérale pour le Québec. Après tout, son comté de Mégantic-L’Érable, l’un des rares bastions conservateurs au Québec, est affecté par le projet puisqu’il est en partie démembré et rebaptisé. La future circonscription Lotbinière-Mégantic, nous de Lac-Mégantic on pourrait faire avec, mais il semble qu’on n’y sera pas. Non! Pour des raisons de calcul mathématique de population, quelqu’un quelque part a pensé que pour gonfler artificiellement la population de la circonscription de Beauce, on pouvait se permettre de ramer à contre-courant sur la rivière Chaudière jusqu’aux contreforts du mont Mégantic. L’expédition de Benedict Arnold à l’envers, avec Maxime Bernier dans la barque!

Ce que cela donne sur une carte géographique ressemble étrangement à la botte italienne, version country sans le bout pointu! Nantes ne pourra que s’en réjouir, parce que la municipalité voisine devient la ligne sur la frontière séparant Lotbinière-Mégantic de la Beauce. Au fédéral, on s’entend!

Pauvre Courcelles! La municipalité la plus «beauceronne» de la MRC du Granit n’a même pas droit à la reconnaissance de son identité dans le redécoupage de la carte fédérale puisqu’elle reste à l’intérieur des limites de la nouvelle Lotbinière-Mégantic. Imaginez le scénario! Les élus locaux, en territoire beauceron sur la carte provinciale, traversent dans Mégantic pour les réunions de la MRC qui se font à Lac-Mégantic, qui deviendra un territoire beauceron au fédéral. Donc, du stricte point de vue national, les Méganticois fédéraux de Courcelles traverseront en terre beauceronne méganticoise. Même il y a 12 000 ans, à l’arrivée des premiers habitants après la fonte des glaciers, c’était moins mêlant!

Je m’égare. J’avais commencé à écrire que je voulais parler à Christian Paradis pour avoir une réponse simple à cette question bien simple: c’est qui, à Ottawa, d’assez «simpe» (prononcer comme au Lac-St-Jean) pour penser qu’un Méganticois est avant tout un Beauceron, pas un Estrien? J’attends encore la réponse !

Christian Paradis était plus accessible, avant! Avant l’acharnement de l’opposition à lui taper dessus, sous prétexte qu’il manque d’éthique et qu’il pratique le favoritisme pour les gens de son comté! Avant, il suffisait qu’on appelle son bureau de Thetford Mines pour que le ministre soit informé dans les minutes qui suivaient qu’on voulait lui parler. Et il retournait l’appel avec empressement. Eh ben non! On dirait que le député ministre a été kidnappé et muselé par son personnel politique à lire le genre de réponse-cassette qu’on m’a fait parvenir, supposément en son nom: «Le ministre n’est malheureusement pas disponible pour une entrevue mais voici ce que notre gouvernement a à dire concernant cet enjeux (sic)! La loi est claire, les limites des circonscriptions électorales sont déterminées par des commissions indépendantes, impartiales, de délimitation des circonscriptions électorales, dans chaque province. Nous invitons les Canadiens à exprimer leur opinion sur les changements apportés aux circonscriptions électorales dans le cadre des audiences publiques tenues par les commissions indépendantes. Nous allons continuer à représenter nos électeurs et à nous concentrer sur ce qui compte le plus pour les Canadiens: les emplois et la croissance économique.» Et c’est signé Alexandra d’Industrie Canada qui veut noyer le poisson en disant tout, sauf la réponse.

Je ne voulais pas m’inscrire à un site de rencontres, Alexandra; je voulais juste parler à mon député. Je ne voulais pas renégocier les accords internationaux de libre-échange non plus, Alexandra; je voulais juste savoir de mon député ce qu’il ressent à l’idée qu’il ne sera plus mon député à la prochaine campagne électorale et qu’on va devoir se tourner du côté de Maxime Bernier. Je ne voulais pas piéger Christian Paradis dans un autre dossier de controverse, Alexandra; je voulais juste qu’il me dise qu’il trouve ça triste qu’après avoir travaillé des dossiers majeurs pour la région de Lac-Mégantic, il faudra qu’à l’avenir il déménage son bureau à Nantes, dans Lotbinière-Mégantic.

Efficacité vs éthique?
À force de se retrouver sous la loupe de la commissaire à l’éthique et aux conflits d’intérêts, dont la fois où il est allé chez Marcel Aubut taquiner le poisson, le député de Mégantic-L’Érable est devenu une cible facile pour les partis d’opposition. Sa «dernière» entorse remonte à… 2009. Les néo-démocrates lui reprochent d’avoir «favorisé sa propre circonscription» en permettant une rencontre de ses fonctionnaires avec deux entreprises de Thetford Mines.

Question: est-ce que les populations qui élisent un député pour les représenter doivent être pénalisées quand le député est nommé ministre? Est-ce que c’est pas plutôt faire preuve d’efficacité que de réussir à régler des dossiers, parce que tu deviens plus «pesant» dans un gouvernement? Pourquoi un ministre fédéral doit-il se sentir coupable d’être efficace pour son comté? Résultat: le gouvernement conservateur agit comme si on ne voulait plus l’«exposer» à la controverse, donc, le gouvernement répond à sa place!

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  2. Proximité et magie signées Marie Mai
  3. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  4. À nous deux Parkinson!
  5. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  6. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  7. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
Aux portes de l’abdication
Proximité et magie signées Marie Mai
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises