Recyc-Québec

Pas toujours bucolique de vivre en campagne!

Au printemps 2008 j’ai acheté la paix et la tranquillité dans le rang Saint-Joseph à Nantes. Cette belle région m’a séduite immédiatement. Je me suis assurée à l’époque auprès de la municipalité qu’aucun circuit de VTT ou motoneiges ne se trouvait à proximité de la propriété dont je voulais faire l’acquisition. Le calme de notre environnement et la tranquillité dont nous jouissons quotidiennement rendent notre vie agréable et reposante. Nous payons nos taxes annuellement, satisfaits de notre qualité de vie et nous tenons à ce qu’il en demeure ainsi.

Dernièrement, à la suite du passage toujours plus grandissant de VTT devant notre propriété, nous avons constaté que des panneaux routiers destinés au VTT étaient en place dans le rang Saint-Joseph, des panneaux que nous croyons avoir été installés récemment. À notre grand étonnement, le circuit affiché sur le site de la « Fédération Québécoise des Clubs Quads » en fait une route provinciale pour VTT. Posant la question à certains conseillers de la municipalité, on nous dit maintenant avec assurance que le rang Saint-Joseph a toujours été un sentier de VTT. Nous sommes consternés!
Nous avons été bernés. Toutes les raisons pour lesquelles nous avons fait l’acquisition de cette propriété, c'est-à-dire la paix et la tranquillité et qui lui confère toute sa valeur n’ont plus leur raison d’être. Nous possédons une propriété sise sur une autoroute pour VTT entretenue à
même nos taxes foncières ce que nous voulions éviter à tout prix. Un fait qui diminuera considérablement la valeur marchande de notre propriété recherchée par les citadins à la recherche d’une vie alternative loin des voisins, du bruit et de la circulation.

Pour nous calmer, le maire en poste, semble vouloir envisager une autre alternative, mais y mettra t’il toute sa volonté car nombreux des gens en accord avec le sentier déjà en place s’opposent, affirment qu’il n’y a pas d’autres possibilités et qu’il s’agit du parcourt le plus court.

Ne s'agit-il pas d’un sport de détente? Pourquoi vouloir se rendre si rapidement dans la ville voisine à moins bien sure que cela ne soit déjà devenu leur moyen de transport et là on ne parle donc plus d’un sport. Une autre réalité qui augmentera considérablement la circulation devant notre propriété. On parle ici de centaine de VTT, voir des milliers qui passeront à moins de 20m de la maison ou nous dormons et de celles de plusieurs autres résidents.

D’autres affirment que ceci ferait rouler l’économie du village de Nantes. Mais le rang Saint-Joseph et la rue Notre Dame, à l’extérieur des limites urbaines, n’offrent que très peu de possibilités étant donné le zonage vert et agroforestier. En quoi alors cela nous avantagerait-il?

Un accès permettant de circuler sur un kilomètre sur la rue principale serait suffisant pour les commerçants du village et le développement économique et préserverait la quiétude des autres. Pourquoi devraient-ils venir troubler le calme habituel de notre environnement alors qu’ils
pourraient circuler sur des voies plus éloignées.

Plusieurs utilisent déjà la voie publique illégalement à des vitesses excessives, faisant la course à 2 et parfois à 3. Qui s’occupe de faire respecter les lois? Si le rang Saint-Joseph est depuis longtemps un circuit provincial pour VTT, comment se fait-il qu’à aucun moment nous n’avons vu, ni même aperçu un surveillant de sentier dans notre rang alors que de nombreuses infractions sont commises chaque jour devant notre propriété et au village depuis quelques mois.
Pourquoi la circulation se fait-elle plus intense récemment si ce règlement est en force depuis plusieurs années déjà? Que s’est-il passé?

En plus de leur nombre toujours croissant, malheureusement certains sortent des sentiers et ne respectent pas les règles. Plus de 116 clubs sont affiliés à la FQCQ « Fédération Québécoise des Clubs Quads » ce qui signifie plus de 52000 adeptes sans compter les autres provinces qui
éventuellement seront invités à se joindre à eux et à circuler devant notre propriété. Nous ne voulons même pas imaginer la suite.

Nous ne parlons plus ici des quelques résidents du coin qui empruntent cette route pour le travail ou leur usage personnelle. Mais de tous les membres des clubs Quads du Québec à qui vous avez lancé une invitation. Des centaines voir des milliers, circulant parfois en groupe de 10 ou 20 ou même davantage qui viendront circuler, dans plusieurs cas à moins de 20 mètres de nos propriétés à tout heure du jour et en toute saison. Ce n’est pas notre choix!

Combien de citoyens des petites municipalités environnantes subissent le même sort et doivent vivre avec les choix de quelques élus, sans jamais avoir été consulté et qui se retrouve devant le fait accompli? Avez-vous vous aussi remarqué que les affiches jaunes se multiplient et que sans que vous ne vous en rendiez compte, les VTT circulent déjà devant votre propriété? Vous a-t-on déjà demandé ce que vous en pensiez? Ce sont des «VHR» véhicules hors route, alors que fontils
sur la voie publique? Qu’on me demande un droit de passage pour circuler sur ma terre ou je ne les vois ni ne les entend ça je peux m’y attendre, mais me rendre compte après 4 ans qu’ils sont autorisés à circuler à moins de 50 pieds de ma propriété, sur la voie publique, ça je ne m’y attendais vraiment pas.

Nous avons effectué auprès des gens directement concernés par le circuit adopté un sondage qui nous permet d’affirmer sans équivoque que nous les résidents du rang Saint-Joseph et de la rue Notre Dame nous nous opposons fermement au circuit présentement en place. Nous voulons que nos élus considèrent notre choix de vivre paisiblement à la campagne loin des sentiers de VTT et qu’ils envisagent un nouveau parcours qui favorisera le développement économique tout en préservant la quiétude de ceux qui ont choisi le calme et la tranquillité des chemins de campagne.

Sophie Bilodeau
Sébastien Roy
Résidents du rang Saint-Joseph

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises