Où sont nos Martinets-ramoneurs?

Plusieurs personnes que je rencontre me demandent ce qui arrive avec les Martinets-ramoneurs depuis la démolition de l’église de Fatima. Voici une petite mise au point.

Des quatre cents Martinets-ramoneurs qui volaient dans le ciel de Lac-Mégantic depuis des années, seulement une quinzaine sont revenus au printemps 2014. On n’a même pas trouvé où ils allaient dormir. Cependant, un couple a niché dans la cheminée de la maison voisine du presbytère à Sainte-Agnès.

Aucun Martinet-ramoneur n’a utilisé la cheminée du presbytère ni pour y dormir, ni pour y nicher. C’est une grande déception parce que la Fabrique a fait de grands efforts pour la déboucher et la rendre accessible. Ce sera peut-être pour l’an prochain, sait-on jamais?

Nous avons besoin de la collaboration des citoyens pour trouver où sont déménagés les Martinets-ramoneurs. Nous savons que plusieurs ont été répartis entre St-Ludger et St-Georges mais y reviendront-ils l’an prochain? De plus, où sont les autres? Si une personne voit entrer des oiseaux dans une cheminée entre les mois de mai et août, il faudrait en avertir le Club d’ornithologie par le biais de Mario Turcotte, 819-582-5018. Il ira voir afin d’évaluer la situation.

Plusieurs organismes apportent leur contribution telle la Fabrique de Piopolis, qui a promis de surveiller la cheminée de son église, ainsi que la municipalité de Scotstown qui prévoie réparer la grosse cheminée au bord de la rivière afin qu’elle réponde aux exigences de ces oiseaux. Nous tentons aussi de convaincre la Fabrique de l’église St-Paul-Apôtre de déboucher la cheminée qui est devenue inopérante mais qui serait un atout supplémentaire car elle a déjà abrité un très grand nombre de Martinets-ramoneurs.

Notre plus grande déception vient des dirigeants du marché Metro qui devaient reconstruire une cheminée aux environs de l’ancienne. Ils ont exigé des conditions et des garanties qui étaient impossibles à satisfaire.

Plus on détruit l’habitat des oiseaux mangeurs d’insectes, plus on les éloigne de nous et plus on a des risques d’être envahis par les insectes nuisibles qui nous contaminent et qui nous donnent des maladies telle la maladie de lyme. Je vous parie qu’il y aura une étude sous peu.

Nos Martinets-ramoneurs ne font pas exception, tout comme ceux qui ont des bâtisses au centre-ville, il est facile de démolir mais à quand la reconstruction et dans quelles conditions!!!

Mario Turcotte
président du Club d’ornithologie de Lac-Mégantic

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Fin de la grève chez Maxi
    Actualités Économie

    Fin de la grève chez Maxi

    Claudia Collard / 8 décembre 2022
  • Engouement pour l’actualité astronomique
    Actualités

    Engouement pour l’actualité astronomique

    Rémi Tremblay / 8 décembre 2022
  • Hommage au talent de Dédé Fortin
    Culture

    Hommage au talent de Dédé Fortin

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Bassin de rétention: travaux préparatoires
    Actualités Environnement

    Bassin de rétention: travaux préparatoires

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Réouverture du Maxi?
    Actualités Économie

    Réouverture du Maxi?

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Florilège de Noël à Lambton
  2. Fin de la grève chez Maxi
  3. Une victoire et une défaite pour le Junior A
  4. Engouement pour l’actualité astronomique
  5. Hommage au talent de Dédé Fortin
  6. Bassin de rétention: travaux préparatoires
  7. Réouverture du Maxi?
Le malaise
Hommage au talent de Dédé Fortin
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises