Abonnement

Premier blocus «symbolique» à La Patrie

Premier blocus «symbolique» à La Patrie - Rémi Tremblay : Actualités

À La Patrie, Jonathan Blais a mis sa menace à exécution, quelques jours avant la date butoir du 6 février.

Un agriculteur de La Patrie, Jonathan Blais, ne mâche pas ses mots : «Le monde rural est écoeuré ben raide des mensonges et de la désinformation des libéraux. Il reste une semaine avant la date butoir, mais je n’attendrai pas le 6 février. Moi, sur mon terrain, je vais appliquer le blocus des motoneiges ce 1er février! Les sentiers sur ma propriété seront fermés!»

Faisant bande à part de l’Union des producteurs agricoles (UPA), dans laquelle il milite, l’homme pose le geste dans l’intention de lancer un message autant à l’UPA qu’au gouvernement libéral de Philippe Couillard. Depuis mercredi, interdiction de passage dans son coin de La Patrie pour les motoneigistes, d’abord, mais aussi, si rien de se règle au plus haut niveau, pour les autres utilisateurs de ses terres qui ont, jusqu’ici pourtant, toujours été les bienvenus.

«Ici, on ne veut pas que l’UPA recule et plie les genoux. Et on ne veut pas que Laurent Lessard (le ministre nommé pour remplacer Pierre Paradis à l’agriculture) essaie de nous endormir. Depuis deux ans, le scandale Paradis on le vit!»

L’homme qui se décrit comme un ancien militant libéral déçu aurait souhaité que le gouvernement Couillard mette en veilleuse pendant un an sa réforme sur les crédits de taxes foncières, afin de permettre aux différents intervenants de s’asseoir et d’en arriver à une entente acceptable pour tous les agriculteurs.

Au lieu de cela, dit-il, l’entêtement de Pierre Paradis a conduit à la confrontation. Il a choisi de se battre et de dénoncer aujourd’hui, «parce que je ne veux pas que mes enfants passent leur vie à genoux!»

Lui-même adepte du sport de la motoneige, il souhaite que les motoneigistes comprennent son geste. «Je comprends leur désarroi, mais ce qu’on demande, nous les agriculteurs, est parfaitement légitime», répète-t-il.

Le sentier de motoneige reliant Woburn à La Patrie passe sur ses 400 âcres de terres. Le blocus qu’il leur impose est pour l’instant symbolique. «Les motoneigistes de mon rang le savent. Ils vont avoir accès au chemin public pour me contourner.» Mais d’autres amateurs de plein air et sportifs pourraient aussi écoper si le gouvernement Couillard maintient la ligne dure. Par exemple, le triathlon qui doit se dérouler dans la région de Mégantic au cours de l’été passe aussi par ses terres. «La gratuité, ça serait fini!», dit-il, offusqué par la facture que le gouvernement libéral veut lui refiler sur ses taxes foncières. Une réforme imposée et enfoncée dans la gorge.

Un ras-le-bol à l’endroit aussi de son député, Ghislain Bolduc. «Il m’a jadis accusé de faire de la petite politique dans un autre dossier. J’ai aucun problème avec ça surtout quand j’ai affaire à un petit politicien!», relance Jonathan Blais. Il a contacté les présidents de clubs de motoneige pour les sensibiliser au problème des agriculteurs. «C’est un privilège qu’ils ont de passer sur nos terres. Leur colère doit se transformer en des appels au bureau de comté de M. Bolduc. Nous, on en a assez de ses mensonges!»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Construction résidentielle encore au ralenti
    Actualités

    Construction résidentielle encore au ralenti

    Rémi Tremblay / 29 septembre 2020
  • Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    Actualités

    Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
    Actualités

    Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Territoire huron-wendat:  les municipalités devront faire avec!
    Actualités

    Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Un mois de culture à Lac-Mégantic
    Culture

    Un mois de culture à Lac-Mégantic

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Construction résidentielle encore au ralenti
  2. Une portion du rang 10 en chantier
  3. Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
  4. Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
  5. Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!
  6. Un mois de culture à Lac-Mégantic
  7. Des racines au mouvement des Incroyables comestibles
«Notre magnifique territoire»
Un mois de culture à Lac-Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
    Lac-Mégantic
  2. Collaborateur(trice) juridique
    Lac-Mégantic
  3. Hygiéniste dentaire
    Lac-Mégantic
  4. Manoeuvre/agent d’entretien de la voie - Lac-Mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises