Abonnement

Jacques Gagnon: l'art du compromis

Jacques Gagnon: l'art du compromis - Rémi Tremblay : Actualités

Jacques Gagnon, candidat dans le district Centre-ville.

À l’élection de 2015, à la dernière minute, il avait retiré son nom de la liste des candidats attendus dans le district Centre-ville, pour laisser toute la place à Pierre Mercier. Deux ans plus tard, le conseiller sortant Pierre Mercier ayant déjà annoncé qu’il ne solliciterait pas un 2e mandat, Jacques Gagnon se propose pour le remplacer.

«Je désire mettre au service de la collectivité ma capacité d’analyser, de résoudre des problèmes et d’apporter des solutions. Je compte y exercer l’art du compromis dans le but de préserver un climat de travail harmonieux au sein du conseil municipal et exercer un leadership pour un véritable progrès.»
Surtout connu pour son implication de première ligne dans le dossier de la sécurité ferroviaire et de l’environnement, l’homme de terrain dit avoir acquis une capacité d’écoute qui lui sera utile, «car il faut avant tout comprendre ce que les citoyens ont à dire pour mieux les représenter.»

Il souhaite mettre au service de sa collectivité sa capacité d’analyser, de résoudre des problèmes et d’apporter des solutions. «Je compte y exercer l’art du compromis dans le but de préserver un climat de travail harmonieux au sein du conseil municipal et exercer un leadership pour un véritable progrès.»
S’il convient que depuis plus de 50 ans, des efforts ont été mis pour que Lac-Mégantic prenne de l’expansion, force lui est d’admettre que la ville en est toujours au même point, avec moins de 6 000 habitants.

«Je reconnais quand même que nous sommes embourbés. Je prends comme exemples le parc des Vétérans et la marina. Il n’est pas normal qu’on n’ait pas encore une capitainerie avec un bâtiment de service décent, plus de quatre ans après la tragédie. Pourtant, la Ville a sûrement reçu le dédommagement pour la démolition de l’ancien bâtiment qui abritait le Citron vert. La Ville a également reçu un très bon montant du règlement avec la MMA. Encore une fois, la municipalité a opté pour un projet démesuré, le Colibri, dépensé des dizaines de milliers de dollars pour des consultants, des études et des rencontres qui ont englouti les fonds publics, sans résultat. Pourquoi ne pas avoir opté pour la construction d’un bâtiment sobre comme on voit à Baie-Saint-Paul, à St-Pascal de Kamouraska, à Ste-Angèle de Nicolet ou encore à l’Île-aux-Coudres?»

Dans sa mire, la réduction de la dette et de la taille de l’appareil municipal, tout en prenant les moyens nécessaires pour le restructurer. «Pour la suite des choses à Lac-Mégantic, il faudra sans tarder se sortir la tête des nuages, regarder en avant et autour de nous, dans une perspective régionale et en gardant les pieds sur terre.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • L’Estrie grimpe au palier orange
    Actualités

    L’Estrie grimpe au palier orange

    Rémi Tremblay / 1 octobre 2020
  • Le début d’une nouvelle saison ce weekend
    Sports

    Le début d’une nouvelle saison ce weekend

    Anne-Julie Hallée / 1 octobre 2020
  • Le coach des Béliers savoure l’automne
    Sports

    Le coach des Béliers savoure l’automne

    Rémi Tremblay / 1 octobre 2020
  • Construction résidentielle encore au ralenti
    Actualités

    Construction résidentielle encore au ralenti

    Rémi Tremblay / 29 septembre 2020
  • Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    Actualités

    Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. L’Estrie grimpe au palier orange
  2. Le début d’une nouvelle saison ce weekend
  3. Le coach des Béliers savoure l’automne
  4. Construction résidentielle encore au ralenti
  5. Une portion du rang 10 en chantier
  6. Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
  7. Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
«Notre magnifique territoire»
Un mois de culture à Lac-Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Concierge, Classe II
    Aude
  2. Mécanicien
    Woburn
  3. Chargé(e) des communications et du marketing territorial
    Lac-Mégantic
  4. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
    Lac-Mégantic
  5. Collaborateur(trice) juridique
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises