oscar Brochu

Formation de techniciens ambulanciers à la rentrée 2021

Formation de techniciens ambulanciers à la rentrée 2021 - Rémi Tremblay : Actualités Éducation

Dès l’automne 2021, le Campus Lac-Mégantic offrira la formation collégiale en Soins préhospitaliers d’urgence, débouchant sur un diplôme d’études collégiales.

Le Cégep de Sherbrooke et le Cégep Beauce-Appalaches ont obtenu l’autorisation du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour offrir conjointement le programme d’études techniques en Soins préhospitaliers d’urgence dès l’automne. D’une durée de trois ans, le programme menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales, sera d’abord donné au campus de Lac-Mégantic pour les trois premières sessions, avant de se transporter au Cégep de Sherbrooke, pour les trois dernières.

Répondant à un important besoin de main-d’œuvre dans les régions de l’Estrie et de Chaudière-Appalaches, la formation permettra l’exercice de la profession de technicienne ambulancière et de technicien ambulancier. En tant que personnel médical, ces personnes seront appelées à intervenir auprès des gens de tous âges et de toutes conditions ayant recours aux services préhospitaliers d’urgence dans le but de réduire leurs risques de mortalité.

Une victoire collective pour la région, se félicite Pierre Leblanc, directeur général du Cégep Beauce-Appalaches. «La réponse du Ministère est positive. Nous en parlions à l’automne 2018, au moment de faire notre planification stratégique. Ça nous prenait un programme qui réponde au besoin de main-d’œuvre et qui soit attractif pour les étudiants. On est allé les voir (la direction du Cégep de Sherbrooke) pour cette aventure commune, qui est quelque chose de très innovant.»

La formation comportera également des stages qui pourront se réaliser sur les territoires des deux régions administratives. Environ une quarantaine d’étudiantes et d’étudiants sont attendus pour entamer cette formation dès l’automne 2021.

Dans les prochains mois, les deux institutions d’enseignement collégial auront des devoirs à faire. «Les travaux d’élaboration locale du programme devront être réalisés par les équipes l’automne prochain. Nous en ferons la promotion dès septembre et les étudiants devront s’y inscrire pour le 1er mars 2021. Dans notre vision du programme, on veut une formation de terrain, s’asseoir avec Dessercom (la firme de transport ambulancier) pour rendre le programme le plus concret possible pour nos étudiants. Pour qu’ils puissent mettre en pratique dès la première session ce qu’ils vont apprendre dans leurs cours.»

Selon l’information sur le marché du travail, les perspectives d’emploi pour la profession d’ambulancier et d’ambulancière sont considérés comme excellentes dans la région de Chaudière-Appalaches et bonnes dans la région de l’Estrie. Le vieillissement de la population et l’accroissement des maladies dégénératives qui y sont liées auront pour effet d’augmenter la demande de transport ambulancier, a-t-on soulevé dans la présentation du projet au Ministère.

Selon Pierre Leblanc, cette formation est plus que bienvenue. «On a présentement 97 étudiants et l’année 2020-2021 s’annonçait plus difficile parce que les étudiants n’étaient pas au rendez-vous. On a même mis en place un programme de bourse d’études de 1000$ pour chaque étudiant qui fera l’année au Campus. Ainsi, 26 nouveaux étudiants vont s’ajouter à l’automne. Ce qu’on a appris de différentes sources, c’est que le campus en lui-même est très apprécié mais l’actuelle cohorte de finissants en secondaire V avait un goût très fort de sortir de la région. Ce qui devenait préoccupant pour toute la région. Le programme de Soins préhospitaliers d’urgence va inverser cette spirale-là, avec 40 étudiants dans la première cohorte et 80 dans la seconde.»

Selon lui, ce nouveau programme d’études permettra aux étudiantes et aux étudiants de se former dans leur région et d’y travailler.

De son côté, Marie-France Bélanger, directrice générale du Cégep de Sherbrooke, mentionne que la formation comporte plusieurs avantages : «Ce programme offre d’excellentes perspectives d’emploi pour nos deux régions. La formation sera axée sur l’expérience pratique et sur le développement des compétences dans un contexte réel sur le terrain, que ce soit en milieu rural ou urbain. Quel privilège pour les étudiantes et les étudiants de pouvoir profiter de ce remarquable partenariat pour suivre une formation de grande qualité et à l’avenir prometteur.»

Pour la mairesse de Lac-Mégantic Julie Morin, «l’ajout de ce programme d’études au Centre d’études collégiales de Lac-Mégantic est certainement un atout pour notre municipalité et favorisera l’accès à un programme avec de bons débouchés pour desservir notre région.»

Retour en classe

Une deuxième bonne nouvelle pour les étudiants du Campus Lac-Mégantic: «Oui, l’impact de la COVID-19 est catastrophique sur le réseau collégial, mais alors que tous les étudiants dans tous les cégeps veulent revenir en classe, en présence physique avec leurs enseignants, parce qu’on est peu nombreux au Campus Lac-Mégantic, on est capable de faire en sorte que tous les cours seront «en présence» à 100% à Lac-Mégantic, sous réserve de l’acceptation du protocole par la Santé publique.»



Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sam Breton, l’art de passer «du coq à la truie»
    Culture Humour

    Sam Breton, l’art de passer «du coq à la truie»

    Claudia Collard / 18 octobre 2021
  • Le «réel» quartier artisan prend vie
    Actualités

    Le «réel» quartier artisan prend vie

    Rémi Tremblay / 14 octobre 2021
  • Autre saison de golf bien remplie
    Sports Golf

    Autre saison de golf bien remplie

    Anne-Julie Hallée / 14 octobre 2021
  • Les Béliers juvéniles toujours en tête du classement
    Sports Les Béliers

    Les Béliers juvéniles toujours en tête du classement

    Anne-Julie Hallée / 14 octobre 2021
  • Route rurale, une histoire en trois tomes
    Culture Littérature

    Route rurale, une histoire en trois tomes

    Rémi Tremblay / 14 octobre 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Sam Breton, l’art de passer «du coq à la truie»
  2. Le «réel» quartier artisan prend vie
  3. Autre saison de golf bien remplie
  4. Les Béliers juvéniles toujours en tête du classement
  5. Le gardien du Dynamik résiste aux assauts du Sauro
  6. Route rurale, une histoire en trois tomes
  7. Et soudain, la panne!
Discriminés encore!
Sam Breton, l’art de passer «du coq à la truie»
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Agent(e) services aux membres
    Lac-Mégantic
  2. Coordonnatrice, coordonnateur à l’intervention
    Lac-Mégantic
  3. Directeur(trice) général(e) et secrétaire-trésorier
    Marston
  4. Responsable de la patinoire extérieure
    Marston
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises