Recyc-Québec

Bel accueil à Mylène, la fille de l’océan!

Bel accueil à Mylène, la fille de l’océan! - Rémi Tremblay : Actualités
Ici, Mario Morin, de FGL Assurances et le propriétaire du Cinéma Mégantic, François Painchaud, semblent impressionnés. Mais, ce ne sont pas vraiment les biceps qui ont le plus soufferts durant la traversée. Les cuisses et le dos, d’expliquer Mylène Paquette.
Bel accueil à Mylène, la fille de l’océan! - Rémi Tremblay : Actualités
De l’art abstrait? Non, plutôt des positions satellites prises durant le trajet entre les côtes canadiennes et le rivage français et démontrant la difficulté de garder la ligne droite sur le vaste océan, en raison des courants et des tempêtes!

Le Club des pompiers de la région de Lac-Mégantic accueillait une superwoman, lundi soir, au Cinéma Mégantic. Mylène Paquette, la première Nord-américaine à traverser l’Atlantique à la rame, en solitaire, a tant de choses à raconter sur son périple en mer que sa conférence s’écoute comme un film d’aventure.

J’ai commencé à ramer le jour de mes 30 ans», précise celle qui en a maintenant 35. La promesse qu’elle s’est faite: «Je veux traverser l’Atlantique à la rame». Et 48 heures plus tard, elle commençait l’entraînement.

Partie le 6 juillet 2013 depuis les côtes d’Halifax, la rameuse a atteint les rives françaises le 12 novembre, après 129 jours, dix chavirages et, parfois, des vagues de plus de 10 mètres à affronter! Sur une carte, un parcours de 2700 milles nautiques!

«Dans les premiers 45 jours de la traversée, j’ai ramé à peine 9 jours», dit-elle.

Dans ses souvenirs, une proximité avec la vie marine, avec le vent, et des tas de déchets!

Invitée par FGL Assurances et le Club Richelieu, Mylène Paquette devait rencontrer en après-midi des groupes d’élèves.

Le déclenchement des élections et la réquisition des écoles pour le scrutin du 7 avril ont changé le programme. Mais elle a promis de revenir.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises