Recyc-Québec

Sous le ciel de Paris

129 morts, 352 blessés dont 99 dans un état critique : «Sous le ciel de Paris; Les amoureux se sont endormis; À bras-le-corps; Pour mieux résister; Au chant funeste des sirènes et des kalachnikovs.
De la Seine langoureuse jusqu’à l’opéra; Le sang a coulé; Le temps s’est figé; Mais qu’on le veuille ou non; Le cœur s’obstine.

À l’obscurantisme hadal; Opposer l’idée de la Ville Lumière; Devant la barbarie; Se tenir debout; Oser le pari lumineux; Liberté Égalité Fraternité.»

À tout prix, qu’on évite le raccourci des armes parce que ce serait donner raison aux djihadistes. Il faut faire plus et mieux. L’Occident est en guerre depuis le 11 septembre 2001. Nous avons donc sous les yeux la preuve que les canons ne tuent pas la haine, mais l’alimentent. L’ennemi est dans nos murs. À Ottawa, c’était des Canadiens. Ce sont aussi des Américains, des Français, des Belges… Il faudra surtout s’armer de patience et compter quelques générations parce que le terrain de l’idéologie est miné. On le constate, l’ignorance est une arme de destruction massive.

Fermer nos frontières aux réfugiés syriens, ce serait non seulement un geste inhumain parce qu’ils sont les premières victimes des fous d’Allah, mais une manière de nourrir l’idéologie sanguinaire. L’amour, le droit et la démocratie créent les sociétés justes tandis que les balles multiplient les drames et installent le vide néfaste. «Tuer une coquerelle, dix viendront à l’enterrement.»

Puisqu’il faut compter avec les religions, capables du meilleur comme du pire, souhaitons-nous l’intelligence du cœur et de l’esprit. Souvenons-nous que les Occidentaux que nous sommes ont vécu leur période talibane. Lors des croisades, nous avons, nous aussi, pratiqué la religion du «crois ou meurs». La Sainte Église a commis bien des crimes au nom de Dieu, brûlé sans sourciller des pseudo-sorcières, institué l’impitoyable et sadique Inquisition, pratiqué la torture, assassiné les Cathares, un mouvement religieux pourtant très près du catholicisme. Le pape Innocent III a même promis aux combattants de la « croisade albigeoise » des indulgences plénières pour tous les crimes qu’ils commettront. Pardonnés d’avance, ils n’étaient pas loin des 6000 vierges du paradis musulman. « Début juillet 1209,(…) Béziers « brûle pendant deux jours et ses habitants, 30 000 personnes, sont exécutés. » Non, la barbarie ne nous est pas étrangère.

N’oublions pas qu’au Québec, nous avons vécu aussi un intégrisme cruel. Duplessis a eu la bénédiction du cardinal Léger pour faire de malheureux orphelins des fous qui peinent, aujourd’hui encore, à recouvrer leur dignité. Souvenons-nous des agressions sexuelles passées sous silence au détriment des jeunes victimes, des prédateurs et autres pédophiles qu’on expédiait, en toute connaissance de cause, ici et là pour prêcher l’amour fraternel. Souvenons-nous aussi des pensionnats autochtones, de l’image du Dieu vengeur qui viendra comme un voleur, du jugement dernier et de la résurrection des corps. Nous ne sommes pas tout à fait innocents ni bien loin de la barbarie. Même si l’Église catholique s’est réformée, la démarche n’est pas achevée puisque la femme n’y est pas encore l’égale de l’homme. Tous les « imams », peu importe la religion, vous le diront parce qu’ils ont la science infuse et jouissent de l’infaillibilité: la femme issue de la côte d’Adam ne peut être un tout parce qu’elle est une partie. L’aberration court encore bien que ce soit plutôt l’homme qui vienne de la femme. Contre tout bon sens, le créationnisme survit : le monde a été créé en six jours. C’est peut-être pour ça qu’il ne tourne pas rond.

Si, durant les années 80, notre foi écologiste avait été bien réelle: aujourd’hui, l’Occident ne serait pas autant à la merci du pétrole du Moyen-Orient ni du chantage des extrémistes. Inconscients, nous avons créé des monstres et des multinationales capables de concurrencer les États et de les mettre à genoux. Les politiciens cherchent à réduire le panier de services et parlent d’austérité en oubliant de dire que les principaux acteurs économiques, que l’on subventionne parfois généreusement, ne paient pas leur juste part et recourent, en toute légalité, aux abris et paradis fiscaux. L’idéologie économique a infiltré les États afin de les mettre à son service. Les lobbyistes en sont les nouveaux djihadistes.

Quand le 1% de la population possède 50% de la richesse mondiale et dicte sa loi, il ne faudra pas se surprendre s’il se prépare une joyeuse tempête. À la religion de la surconsommation, succédané à la perte de sens, succédera celle du moins d’État providence, du moins de démocratie, du moins de liberté. Le 1% lorgne notre bien, meuble et immeuble. La question est de savoir combien de temps encore les 99% se résigneront à payer l’hypothèque. Cette idéologie du dollar m’inquiète bien plus que celle des intégristes parce que la pauvreté est leur terreau. J’ai ratissé large parce qu’en tirant un seul fil, il arrive que le chandail se détricote.

Paul Dostie
Lac-Mégantic

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un Souper homard payant!
  2. Au-delà des mots… et de la différence
  3. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  4. Proximité et magie signées Marie Mai
  5. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  6. À nous deux Parkinson!
  7. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises