Toute une éclosion pour le Centre Magnétique!

Toute une éclosion pour le Centre Magnétique! - Claudia Collard : Actualités

Bernard d’Arche, cofondateur du Centre Magnétique.

Le 1er mai 2014, Bernard d’Arche et Cécile Branco débarquaient pour la première fois à Lac-Mégantic, investis d’une mission particulière: contribuer à la relance de la ville. Un souhait concrétisé par l’ouverture du Centre Magnétique le 2 novembre dernier. Principal défi des cofondateurs; démontrer que ce concept résolument urbain fonctionne en zone rurale. Moins d’un an plus tard, la preuve est faite. Même que des projets d’expansion sont dans l’air pour ce site de travail collaboratif.

Les lieux ont subi une transformation substantielle depuis l’ouverture. L’arrivée de la boutique Chipie au 6312 rue Salaberry, la demande grandissante pour des bureaux fermés et le besoin d’un espace de travail partagé plus propice à la concentration ont fait en sorte que la superficie du Centre Magnétique a doublé. L’engouement de travailleurs autonomes pour l’endroit est manifeste. La cuisine commune et l’espace salon favorisent les échanges et l’ambiance est festive, décrit Bernard d’Arche. «Tous adorent leur travail et sont passionnés par ce qu’ils font, malgré les défis qu’ils rencontrent. Même s’ils évoluent dans des domaines différents, ils peuvent avoir des problématiques communes, partager des connaissances. C’est vraiment un réseau d’entraide.»

Si l’atmosphère agréable favorise la rétention de ses utilisateurs, les entrepreneurs choisissent avant tout le Centre Magnétique de Lac-Mégantic pour son caractère communautaire. «Nos cinq bureaux fermés sont loués au mois au prix du marché afin d’éviter une compétition déloyale. Un entrepreneur peut travailler de la maison à coût nul mais notre valeur ajoutée est de casser l’isolement auquel il fait face lorsqu’il demeure chez lui», explique M. d’Arche. L’espace partagé, loué à 3$/l’heure, répond à des besoins ponctuels de travailleurs autonomes, qui bénéficient de tous les avantages offerts par le Centre, dont une connexion internet sans faille.

Ces retombées sur le plan humain s’ajoutent aux retombées économiques. «Les chiffres démontrent que le modèle fonctionne. Pour les six premiers mois d’opération, on cumulait pour 70 000$ en en contrats alloués, création d’emplois, retour sur l’investissement et soutien au développement de l’entreprise. Tout ce qui permet à l’entrepreneur d’accroître son chiffre d’affaires, sa marge de profit, bref d’être plus performant sur le marché, sont des retombées directes. Ça montre bien le potentiel du Centre Magnétique.

Maintenant, on a un an pour pouvoir changer d’échelle, passer à une vitesse supérieure et continuer cette courbe de croissance qui est exponentielle», décrit Bernard d’Arche. L’objectif: déménager dans un espace permanent, où pourra se développer une panoplie de services.

«Il faut se donner tous les moyens possibles pour maximiser notre impact sur la communauté entrepreneuriale», communique celui qui a cofondé le Centre Magnétique avec Cécile Branco. Incidemment, cette dernière effectue présentement une maîtrise à l’Université de Montréal, dont le sujet consiste en une évaluation d’impact pour démontrer l’efficacité du modèle mis en place.

D’ici la relocalisation, Bernard d’Arche s’affaire à la préparation du FabCamp, une initiative menée de concert avec la Ville et la Chambre de commerce. Pour ce rendez-vous du 9 novembre qui se déroulera au CSM, on a mobilisé 12 conférenciers. En vedette, le Québécois Nicolas Duvernois, fondateur de Pur Vodka, boisson élue meilleure vodka du monde avant même qu’une seule bouteille soit vendue. Ce «camp des fabricants» offrira trois parcours de formation, portant respectivement sur le secteur industriel, la relève d’entreprise et le secteur des artisans. Le Centre Magnétique profitera par ailleurs de l’occasion pour annoncer un projet novateur. À suivre…

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Voies ferrées: le Bloc demande des actions immédiates au ministre Garneau
    Actualités

    Voies ferrées: le Bloc demande des actions immédiates au ministre Garneau

    Rémi Tremblay / 13 juillet 2020
  • Naissance de l’Espace Mémoire : à venir, silhouettes et roches qui parlent!
    Actualités

    Naissance de l’Espace Mémoire : à venir, silhouettes et roches qui parlent!

    Rémi Tremblay / 10 juillet 2020
  • L’ambiance du camp de jour au beau fixe
    Actualités

    L’ambiance du camp de jour au beau fixe

    Claudia Collard / 6 juillet 2020
  • Sept ans après: un devoir de mémoire
    Actualités

    Sept ans après: un devoir de mémoire

    Claudia Collard / 1 juillet 2020
  • Montignac rend hommage à ses finissants
    Actualités

    Montignac rend hommage à ses finissants

    Claudia Collard / 29 juin 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Voies ferrées: le Bloc demande des actions immédiates au ministre Garneau
  2. Grand lac St-François : corps du jeune homme retrouvé
  3. Naissance de l’Espace Mémoire : à venir, silhouettes et roches qui parlent!
  4. Le parc de Frontenac ouvert aux baigneurs
  5. Les négos en santé: ça ne va toujours pas mieux!
  6. L’ambiance du camp de jour au beau fixe
  7. Nouvelles mesures à la plage
Docile ou non?
Festival virtuel pour Songe d’été en musique
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur du développement
    Lac-Mégantic
  2. Inspecteur(trice) en bâtiment et en environnement
    Stornoway
  3. Plusieurs postes disponibles
    St-Gédéon
  4. Préposée aux bénéficiaires
    Lac-Mégantic
  5. Préposée au service
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises