Réaction au projet «Un parc, un lac»

Étiez-vous présents quand le parc des Vétérans a été enfin rouvert à la population? Il y avait beaucoup d'émotions dans l'air: des sourires, des larmes, des soupirs, des silences, des yeux qui revoyaient toute la beauté grandiose du lac et des montagnes. Et, dans les jours qui ont suivi, il y a eu beaucoup de monde qui sont venus reprendre contact avec leur parc, avec leur lac, avec la beauté, qui sont venus faire la paix avec tout ce qui s'était passé. C'était comme un point tournant pour plusieurs: la vie reprenait le dessus, nous allions pouvoir aller vers du mieux.

Je viens de relire encore une fois l'article sur le projet «Un parc, un lac» de l'édition du 15 septembre de l'Écho et je ne comprends pas. On vient à peine de se réapproprier ce lieu de paix, cet îlot de verdure qui s'est tenu debout, ce symbole de résistance et de résilience, et on veut nous l'enlever, on veut en faire un parc d'attractions pour touristes. Et vous, les citoyens de Lac-Mégantic, faites place à la technologie et au tape à l'oeil! Tout cela sous prétexte d'une «signature distinctive» et d'une «destination touristique de choix». Mais ouvrez-vous les yeux, nous l'avons déjà la destination touristique de choix!

Je ne comprends pas pourquoi il faudrait déguiser et maquiller notre ville pour la rendre soi-disant plus attirante. Continuer à miser sur la beauté naturelle de notre environnement, sur les sentiers en montagne, sur les parcours piétonniers, sur les pistes cyclables, les activités aquatiques et les événements sportifs me semble beaucoup plus prometteur, durable et respectueux qu'un déguisement techno qui sera de toute façon désuet dans quelques années. Les touristes qui viennent pour la NATURE restent plus longtemps et reviennent car la nature leur offre toujours du changement, de la nouveauté et de la beauté. Ce que les attractions artificielles n'offrent pas: il faut toujours les mettre à jour, les réparer, les renouveler et surtout, en ajouter pour garder l'intérêt. Où est le gain? Est-ce qu'on veut des touristes NATURE qui viennent passer quelques jours ou quelques semaines ici en camping (et il y en a de plus en plus) ou en hébergement et qui ont le temps de profiter de ce que notre ville a à leur offrir c'est-à-dire les restos, cafés, cinéma, boutiques, épiceries, etc. ou on veut des touristes d'un jour ou deux qui viennent voir le «show» de drones et de lumières et qui retournent rapidement chez eux? Car on ne reste pas plusieurs jours pour regarder des drones voler.

Nous avons la chance d'avoir ce magnifique parc et cette vue extraordinaire sur le lac et les montagnes environnantes, en plein centre-ville et accessibles à tous, et je refuse qu'on défigure cette beauté. C'est un joyau à préserver. Le mot principal qui est ressorti lors des consultations citoyennes est le mot NATURE. Alors j'espère que ce choix citoyen sera respecté!

Micheline Théroux
Lac-Mégantic

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Brocanteur à la recherche d’une relève
    Actualités

    Brocanteur à la recherche d’une relève

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne
    Actualités

    Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Le plein d’art à Piopolis cet été
    Culture

    Le plein d’art à Piopolis cet été

    Claudia Collard / 18 juillet 2024
  • Scierie Tech ferme ses portes
    Actualités Économie

    Scierie Tech ferme ses portes

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine
    Actualités

    Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine

    Rémi Tremblay / 15 juillet 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Brocanteur à la recherche d’une relève
  2. Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne
  3. Le plein d’art à Piopolis cet été
  4. Scierie Tech ferme ses portes
  5. Un Super Beach Party à Saint-Ludger
  6. Moonie's Mood au rendez-vous le 18 juillet
  7. Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine
La lumière jaune
Le plein d’art à Piopolis cet été
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Journalier, chauffeur et opérateur en voirie
    Nantes
  2. Ébouteur
    Woburn
  3. Chauffeur Classe 1 ou 3
    Lac-Mégantic
  4. EMPLOYÉ AUX TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  5. EMPLOYÉ À L’ENTRETIEN DES PARCS, DES INFRASTRUCTURES ET DES BÂTIMENTS
    Frontenac
Répertoire des entreprises