Interdiction des feux à ciel ouvert

Interdiction des feux à ciel ouvert - Rémi Tremblay : Actualités  Coronavirus (COVID-19)

Après plus de 25 ans d’absence, Garofeu reprend du service comme porte-parole de la SOPFEU auprès des enfants et des familles.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a modifié l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité. La MRC du Granit fait partie des secteurs visés par cette mesure mise en vigueur afin de préserver la capacité opérationnelle de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) et celle des services de sécurité incendie municipaux durant la pandémie, et ce, en limitant les risques de propagation du virus lorsque les pompiers répondent à des alertes.

«Nous sommes dans une période plus critique. La neige partie, le foin est très inflammable, d’expliquer le directeur du Service de sécurité incendie région de Lac-Mégantic, Denis Godin. On reçoit des appels pour des gens qui demandent un permis, mais on ne peut en délivrer pour l’instant.»

En attendant la verdure, le risque d’incendie reste très présent, en particulier dans les fossés. «L’an dernier, nous n’avons eu aucun feu de prairie, alors qu’en 2018, nous avions dû intervenir à huit ou neuf reprises.»

Un rappel des règles pour les feux en zone urbaine. Les vieilles cuves de laveuse ou de sécheuse sont strictement interdites sur l’ensemble du territoire. Obligatoirement, tout foyer extérieur doit être muni d’un pare-étincelles de tous les côtés et éloigné d’au moins trois mètres de tout bâtiment. Il est interdit de laisser un feu sans surveillance. La présence d’un boyau d’arrosage ou d’un extincteur à proximité est également nécessaire.

«Demander un permis de feu, même en ville, nous indique la date et le lieu où le feu sera allumé. Si des gens nous appellent parce qu’ils sont inquiets de voir de la fumée dans leur voisinage, au moins nous pouvons les rassurer», informe Denis Godin.

Présentement, aucun incendie n’est en activité au Québec. Depuis le début de la saison de protection, 15 incendies de forêt ont touché 4,5 hectares. La moyenne des dix dernières années à la même date est de 28 feux pour une superficie de 15,1 hectares.

«La collaboration de tous est essentielle pour que l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt soit respectée. Cette mesure a pour but de limiter les risques d’incendie de forêt. Rappelons qu’en vertu de l’article 239 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier, quiconque contrevient à une ordonnance d’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité de celle-ci ou de toute autre mesure rendue par le ministre est passible, outre le paiement des frais, d’une amende.



Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Si Zéphir m’était conté…
    Culture Humour

    Si Zéphir m’était conté…

    Claudia Collard / 5 août 2021
  • Une troisième «attaque»
    Actualités

    Une troisième «attaque»

    Rémi Tremblay / 5 août 2021
  • Vaccinés à 76,3%
    Actualités Santé

    Vaccinés à 76,3%

    Rémi Tremblay / 5 août 2021
  • Un nouveau CHSLD en 2025
    Actualités Santé

    Un nouveau CHSLD en 2025

    Claudia Collard / 28 juillet 2021
  • Inauguration de l’Espace jeunesse Desjardins
    Actualités

    Inauguration de l’Espace jeunesse Desjardins

    Claudia Collard / 26 juillet 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Plateau double avec David Beaucage et Sam Boisvert
  2. Si Zéphir m’était conté…
  3. Une troisième «attaque»
  4. Vaccinés à 76,3%
  5. Rendez-vous avec les Bad Boys du rire
  6. Un nouveau CHSLD en 2025
  7. Bophal’s Flowers, le 29 juillet
Discriminés encore!
Si Zéphir m’était conté…
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Agent(e) de bureau
    Lac-Mégantic
  2. 3 postes disponibles
    Woburn
  3. Préposé au déneigement
    Woburn
  4. Livreur/Livreuse
    Frontenac
  5. Commis
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises