Abonnement

Ouverture du Microtel-Windham prévue pour janvier 2021 : La moitié des chambres déjà assemblée

Ouverture du Microtel-Windham prévue pour janvier 2021 : La moitié des chambres déjà assemblée - Rémi Tremblay : Actualités Économie

Première pelletée de terre, prise 2. Cette fois-ci est la bonne. Le Microtel-Windham sera assemblé en modules en usine et la structure se dressera en cinq jours, en septembre. Ouverture prévue: janvier 2021. Sur la photo, le promoteur Mathieu Mault, devant quelques-uns des partenaires financiers du projet.

  Le projet a pris quatre ans à se développer, mais ça y est! Au retour des vacances de la construction, le chantier du futur Microtel Inn & Suites de Wyndham va être lancé, au coin des rues Thibodeau et Frontenac. La moitié des 70 chambres est déjà assemblée à l’usine Fabrik, dans les anciens locaux de Canam, à Saint-Joseph-de-Beauce et, en septembre, il faudra cinq jours, pour monter les modules... comme un jeu de Lego. L’ouverture est prévue pour janvier 2021.


«Aujourd’hui, nous vivons un moment historique. La région de Lac-Mégantic a le vent dans les voiles», s’est réjouie la mairesse Julie Morin en effectuant la première pelletée de terre sur le site, entourée des partenaires financiers et des différents intervenants, tous paliers de gouvernements confondus.


De toute sa carrière de pro- moteur hôtelier, jamais Mathieu Mault, le président d’Activar, n’a vu un tel accompagnement local. «Pierre Bédard est une des raisons majeures pour lesquelles je suis ici, aujourd’hui. Il y croyait et cette confiance que j’ai eue de lui et de son équipe, je l’ai aussi sentie de la Ville qui a fait les premiers pas au niveau financier. Non seulement la Ville y croit, elle y a aussi investi», a-t-il lancé. Plus tôt, dans la courte céré- monie de première pelletée de terre au cœur du centre-ville, la mairesse avait rappelé les 945 000$ de fonds municipaux liés à la réalisation du projet, inscrit à 6 600 000$ au per- mis de construction délivré en avril dernier. Développement Économi- que Canada a accordé un prêt sans intérêt qualifié par le promoteur de «très important pour nous».


Mathieu Mault est franco-onta- rien. Il habite Castleman, en ban- lieue d’Ottawa. Il a tenu à souligner la présence à ses côtés des membres de son groupe d’investisseurs locaux dont l’homme d’affaires Martin Fredette, l’entrepreneur Stéphane Blanchette, André Valiquette, Chris- tian Bélanger, Pascal Lafontaine,Serge Rosa et Sébastien Audet.


 «Les choses vont aller très, très vite», assure pour sa part Stéphane Blanchette, le président-directeur général de la compagnie Fabrik, située à Saint-Joseph-de-Beauce. Chaque module fabriqué à son usine, dans un environnement contrôlé, comprend deux chambres entièrement aménagées. La moitié des 70 unités a déjà été complé- tée. «Avec la pandémie, la chaine d’approvisionnement a subi des contre-coups assez majeurs, mais 50% de l’hôtel est fait», a-t-il garanti, photo à l’appui.


Selon le scénario établi, les modules arriveront au centre-ville au début de septembre et en cinq jours, les grues assembleront les pièces au rythme de 8 à 10 modules par jour. «Il restera à faire le revêtement extérieur et les raccordements.» Tout devrait être terminé avant Noël, pour une ouverture officielle en janvier 2021.


«C’est l’aboutissement d’à peu près cinq ans de travail et d’expé- riences, plus ou moins réussies des fois, mais par contre c’est encoura- geant de voir que cette fois-ci est la bonne, livre Pierre Bédard en entrevue à l’Écho. J’ai eu à battre le fer pendant qu’il était chaud. On regardait toujours en avant, y’avait toujours une solution à un problème. Lac-Mégantic avait vraiment besoin d’un hôtel d’une certaine capacité pour accueillir les touristes, des autobus, des mini-congrès. Un hôtel avec une bannière connu et des chambres abordables, le déjeuner compris dans le prix du séjour. On va être dans les ligues majeures avec un hôtel de ce style-là et c’est ce qu’on recherchait depuis le début.»


Mathieu Mault estime que l’hôtel va créer une vingtaine d’emplois directs liés aux opérations, «plus les emplois indirects avec les retombées économique que le projet va entrai- ner. Surtout dans une région où il n’y a pas d’offre hôtelière existante, ça devient un levier beaucoup plus important que lorsque tu t’implan- tes dans une région où il y a déjà une dizaine de bannières. On est un trois étoiles, pas un hôtel de luxe mais pas non plus un hôtel économique. On est un hôtel chic, moderne qui attire les familles mais aussi les travailleurs, un hôtel vraiment pour les classes moyennes.»
 


Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    Actualités

    Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
    Actualités

    Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Territoire huron-wendat:  les municipalités devront faire avec!
    Actualités

    Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Un mois de culture à Lac-Mégantic
    Culture

    Un mois de culture à Lac-Mégantic

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
  • Des racines au mouvement  des Incroyables comestibles
    Actualités Société

    Des racines au mouvement des Incroyables comestibles

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
  2. Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
  3. Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!
  4. Un mois de culture à Lac-Mégantic
  5. Des racines au mouvement des Incroyables comestibles
  6. Pour une couverture cellulaire optimale sur l’ensemble du territoire granitois
  7. Œuvres de Wynne Parkin en exposition
«Notre magnifique territoire»
Un mois de culture à Lac-Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
    Lac-Mégantic
  2. Collaborateur(trice) juridique
    Lac-Mégantic
  3. Hygiéniste dentaire
    Lac-Mégantic
  4. Manoeuvre/agent d’entretien de la voie - Lac-Mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises