Chapelle du rang 1

Notre-Dame de Fatima écolo mur à mur

À l’école Notre-Dame de Fatima, on a fait un pas de plus en faveur de l’environnement. Au-delà du recyclage des matières récupérables, on détourne aussi les résidus putrescibles de l’enfouissement. Ce qui reste des collations et des repas du midi, les mouchoirs, serviettes jetables, bref tout ce qui se composte. Un virage qui suscite de l’intérêt, même à l’extérieur des murs de l’établissement.

Un projet de compostage auquel participaient antérieurement quelques classes de l’établissement ayant été abandonné pour des raisons d’ordre pratiques, Pascale Lauwaet a initié l’idée d’implanter une méthode plus accessible. Celle du compostage domestique, la même formule que celle employée dans le secteur résidentiel de la ville de Lac-Mégantic.

Préoccupée par l’environnement, celle qui était à l’époque la seule membre du Comité École verte Brundtland de l’établissement scolaire s’est entourée d’élèves de la 3e à la 6e année fréquentant le Service de garde de l’institution, entité dont elle assume la responsabilité. «Il est facile d’inciter les enfants à prendre part à un tel projet quand on leur en explique l’importance. C’est formidable parce que ce sont les adultes de demain», partage Pascale Lauwaet, qui ne manque jamais de volontaires. Sans compter que les valeurs environnementales ainsi apprises sont aisément transmissibles à la maison.

Depuis le démarrage du projet, en novembre 2007, beaucoup de chemin a été accompli. C’est maintenant toute l’école qui contribue au compostage. Chaque classe dispose d’un petit bac brun fourni par la Ville, vidé en fin de journée par des volontaires du Service de garde. À la cafétéria, les élèves de Line Couture transportent à l’extérieur les sacs contenant les restants de tables des repas du midi. Même les serviettes à main utilisées dans les salles de toilettes prennent la direction du bac brun. Sous peu, c’est un conteneur de même couleur qui sera installé sur le terrain de l’école. Il sera rempli suffisamment pour être vidé toutes les semaines.

«La prochaine étape consistera à trouver du financement pour défrayer le coût des sacs biodégradables, qui représente un montant de 1500$ par année, pour l’instant assumé à même le budget de fonctionnement du Service de garde», transmet Pascale Lauwaet.

Encore plus de recyclage
Question d’optimiser la récupération, tous les contenants de plastique en provenance des boîtes à lunch sont soigneusement lavés puis destinés au recyclage. Une opération également effectuée sur l’heure du midi par des élèves avec le sourire aux lèvres.

Les actions initiées par la responsable du Service de garde de l’école Notre-Dame de Fatima connaissent aujourd’hui un tel succès que le modèle suscite l’intérêt de la direction et du conseil d’établissement de l’école Sacré-Cœur. Une aventure verte à suivre…

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises