Chapelle du rang 1

La santé mentale, c’est aussi celle du corps!

La santé mentale, c’est aussi celle du corps! - Claudia Collard : Actualités

Jeannot Hallée, Caroline Fontaine, Linda Gendreau, Thérèse Fontaine, Louise et Jean-Paul Fontaine ainsi que Sabrina Lambert.

La Fondation Louise et Jean-Paul Fontaine soutient le volet «physique» de l’Ensoleillée

La santé mentale ne concerne pas seulement l’esprit mais le corps en entier. Cette vision globale, l’Ensoleillée l’a adoptée depuis quelques années, ajoutant à ses moyens d’intervention des activités axées sur le bien-être physique. Ateliers de saine alimentation et de logique biologique du corps, randonnées en montagne, sorties à la piscine de Saint-Évariste… Des initiatives qui ont pu être menées grâce à l’aide de la Fondation Louise et Jean-Paul Fontaine, via une contribution dépassant les 9000$ sur une période de deux ans. «Nous tenions à vous remercier de vive voix parce que votre présence fait une différence dans la région», a transmis l’intervenante Sabrina Lambert aux représentants de la Fondation.

La responsable de l’organisation des activités de la ressource s’exprimait ainsi mardi, lors d’une rencontre toute particulière où des utilisateurs de l’Ensoleillée, sous le couvert de l’anonymat, ont livré des témoignages touchants sur leur parcours de guérison. «La piscine, c’est une gâterie qu’on n’aurait pas pu se payer. Nager fait du bien et nous éloigne de nos petits bobos. Et j’ai pu découvrir de beaux endroits, comme le mont Saint-Joseph et le mont Mégantic», dira l’un d’eux, parlant de l’Ensoleillée comme de sa deuxième famille. «Avoir des activités qui nous rapprochent de notre corps est très bénéfique pour nous, qui avons tendance à demeurer dans notre tête. On partage ensemble des moments vrais et porteurs d’espoir. Ici, on est «pris» avec une guérison plutôt qu’un diagnostic», poursuit une utilisatrice, qui apprécie les contacts chaleureux que lui procurent les activités offertes. «L’Ensoleillée m’a permis de m’affirmer davantage», transmet un autre utilisateur, qui a trouvé grâce à la natation un remède à son mal de dos.

«On peut dire que les organismes communautaires sont au bien vivre ensemble ce que Greenpeace est à l’environnement. Ici, on travaille sur le plan de l’écologie humaine. Il est long le travail de transformation sociale, d’éducation à la santé mentale. Notre mission est bien grande pour les moyens que nous avons», communique la directrice de l’Ensoleillée Linda Gendreau, soulignant du même coup l’importance du soutien de la Fondation Louise et Jean-Paul Fontaine.

Dans une carte conçue par les utilisateurs de la ressource remise aux membres de la Fondation, plusieurs photographies illustrent les activités du volet physique de l’Ensoleillée en plus des nombreux témoignages qui y sont formulés. Ceux et celles qui ont bénéficié des sorties en pleine nature et des autres occasions de fraterniser expriment à cœur ouvert leur reconnaissance. «Vous m’avez offert des espaces, des moments et de l’accompagnement. Cela m’a permis d’affronter les monstres de ma souffrance physique et mentale», «Être en contact avec moi-même et d’autres randonneurs, échanger avec eux mes impressions sur la beauté environnante, m’apaise dans les moments d’incertitude», «Ça m’a permis de retrouver ma forme, de m’intégrer dans un groupe et de me reprendre en charge après un moment difficile. Par la suite, j’ai pu retourner au travail et aux études. Vos dons m’ont permis d’avancer», peut-on notamment y lire.

«Des rencontres comme celles-ci nous permettent d’avoir une meilleure compréhension des organismes et des besoins», apprécie Jean-Paul Fontaine, soulignant qu’en plus des projets ponctuels, la Fondation a l’intention de soutenir des initiatives à plus long terme. «Au départ, on croyait qu’on épouserait une cause en particulier, mais les demandes font en sorte qu’on soutient plusieurs petits projets. On souhaite assurer la pérennité de la Fondation, pour qu’elle soit encore là dans 20, 30, 40 ans». «La Fondation Louise et Jean-Paul Fontaine, c’est une idée de générosité», considère son président Jeannot Hallée, lui aussi touché par les témoignages entendus.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises