Recyc-Québec

La participation citoyenne: un chemin qui mène au sentiment d’appartenance

La participation citoyenne: un chemin  qui mène au sentiment d’appartenance - Claudia Collard : Actualités

Francine Laliberté et Sonia Pagé.

Exode des jeunes, problème de relève bénévole, vieillissement de la population, décrochage scolaire… Des réalités auxquelles la MRC du Granit est confrontée, à l’instar de plusieurs autres régions du Québec. D’où l’émergence du Comité de participation citoyenne, coordonné par la Corporation de développement communautaire du Granit. Son but, inciter les gens à s’investir dans leur communauté afin de contribuer au bien-être collectif.

«On ne veut pas dire qu’il ne se passe rien dans la région», mentionne d’entrée de jeu Francine Laliberté, coordonnatrice de la CDC, qui siège également au sein du comité mis en place à la fin de l’année 2008. «L’objectif est de favoriser la participation des citoyens pour renforcer le sentiment d’appartenance», souligne-t-elle.

«Si tu travailles à améliorer ton milieu, tu vas vouloir y rester. Il faut développer ce réflexe d’implication, notamment chez les jeunes», poursuit Sonia Pagé de la SADC, également membre du Comité de participation citoyenne.

Issu de la Table des partenaires du Granit en développement des communautés, le Comité regroupe aussi des représentants du CSSS du Granit et de la MRC. Ses travaux ont débuté avec la mise sur pied d’un projet pilote à Lac-Drolet, mené en collaboration avec l’agent rural de la MRC. Un échantillon mixte de 16 personnes représentant divers groupes d’âge a été composé afin de dresser un portrait du milieu. Pour ce faire, les participants ont répondu à une série de questions portant sur leur perception de leur communauté. Ces données qualitatives sont venues joindre les données quantitatives dont on dispose déjà.

Ce type d’exercice, communique Mme Laliberté, a la particularité de livrer une vision beaucoup plus réaliste du milieu de vie. «Si par exemple, le revenu moyen des gens habitant une municipalité (fictive) est faible mais qu’on y retrouve des relations de bon voisinage, le portrait prend un aspect différent.»

Un groupe plus élargi devait être rencontré au cours de la semaine, en vue de la mise en place d’un comité de développement. «Le but ultime est que se forment des comités de travail à l’automne. En bout de piste, c’est tout un réseau qui se construit. Plus il va y avoir de dynamisme dans le milieu, plus les gens vont vouloir s’impliquer et plus il y aura de projets. Ce changement ne se fera pas du jour au lendemain mais des résultats seront peut-être mesurables dans un an. Ce qui est clair c’est que le mouvement de participation citoyenne est déjà enclenché avec les 16 personnes qui composent le groupe de départ», partage Francine Laliberté.

Pour cette dernière, la participation citoyenne a une définition plus large que celle du bénévolat ou du simple fait d’aller voter, parce qu’elle inclut la notion d’engagement social. «Les citoyens doivent exprimer leurs idées et participer à leur réalisation, d’une façon ou d’une autre. On veut aussi sensibiliser les décideurs que sont les élus afin que ceux-ci voient les citoyens comme des gens qui peuvent leur apporter des éléments précieux et non comme une menace. Il faut briser ce lien entreprise-client entre l’appareil municipal et les citoyens: ne plus voir cette relation comme un rapport de force, mais plutôt comme un plus pour la vitalité de la communauté.»

Comme exemple concret de participation citoyenne, Mme Laliberté cite la création d’un centre d’entraînement à Lac-Drolet sous forme de coopérative. «En plus de l’impact positif pour la santé, cette initiative a rapproché les gens et des idées nouvelles ont émergé.»

Un exemple de besoin à combler? Sonia Pagé et Francine Laliberté évoquent une forme de covoiturage qui permettrait à des élèves de la polyvalente demeurant en milieu rural de prendre davantage part aux activités parascolaires. Une solution sollicitant l’apport bénévole de parents et autres adultes et qui contribuerait à mousser chez les jeunes le sentiment d’appartenance à leur région. De la participation citoyenne dans toute sa splendeur.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises